• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Un job coach pour aider les jeunes autistes à trouver du travail

Depuis 2012, l'association Handisup basée à Rouen, propose aux jeunes autistes qui le souhaitent d'être accompagné par des job coachs.

Par Jonathan Pasque

Ils les aident à décrocher des stages ou des emplois dans des entreprises. Les job coachs réalisent en amont un travail avec les jeunes autistes mais ils se déplacent également dans les entreprises pour sensibiliser le personnel à l'autisme. Exemple chez Thales à Ymare où Sébastien, jeune bachelier, va travailler cet été.
 
Un job coach pour aider les jeunes autistes à trouver du travail


L'autisme touche aujourd'hui 1 enfant sur 1000 en France, des chiffres qui ne cessent de progresser. Pour aider les jeunes autistes dans leurs démarches pour trouver des stages ou des emplois, depuis 2012 l'association a mis en place des job coachs. Ils permettent de préparer le jeune et l'entreprise qui l'accueille pour que tout se passe bien.


A Rouen, cette année, l'association Handisup accompagne ainsi 135 lycéens ou étudiants autistes. Parmi eux Sébastien, qui vient toujours d’avoir le baccalauréat. Il effectuera cet été son premier job d’été chez Thales à Ymare.
Cet été 6 jeunes suivis par l'association Handisup seront embauchés en emploi d'été ici chez Thales.

Des CDD d’été, qui ont été préparés en amont par la job coach d’Handisup en plusieurs étapes. Une préparation du jeune pour qu’il soit prêt à découvrir le monde de l’entreprise sans stress.

Quelques semaines avant l’été, Handisup organise une visite d’entreprise afin que les jeunes découvrent leur environnement de travail. La plupart veulent également savoir quel sera leur fonction exacte.

Au sein de l’entreprise, chaque jeune un parrain, un référent en cas de besoin. Après un premier temps consacré à la visite, la deuxième partie de l'après midi est une sensibilisation qui s'adresse aux futures collègues des jeunes autistes.
 

Un Nouveau métier et un guide

La sensibilisation est menée par Marion qui est job coach , un métier crée en 2012 dans l'association pour répondre à l'augmentation du nombre de jeunes étudiants autistes. La job coach explique aux salariés les spécificités de l’autisme et leur donne quelques conseils sur l’attitude à adopter.
Elle leur distribue également un guide, appelé SIMON, qui donne quelques exemples concrets. C’est le seul guide de ce type aujourd’hui, il est téléchargeable en ligne.

Médiatrice entre le jeune et l'entreprise, la job coach sera ainsi joignable en cas de problème au moment du stage et du CDD.

Cet accompagnement n’est pas systématique, il a lieu uniquement pour les jeunes qui en expriment le besoin.

 

Une méthode efficace

Dans quelques semaines, Louis, 18 ans occupera ici son premier emploi d'été. Grâce à la visite et au travail de Marion en amont, il est aujourd'hui plus serein.



Le site Thales d'Ymare travaille depuis 10 ans avec l'association Handisup, un partenariat qui a permis plusieurs embauches en CDI.
A Ymare le taux d 'emploi de personnes en situation de handicap est de 6.71%, au dessus des obligations légales, un élément de diversité devenu culture d'entreprise.

Cet été 9 jeunes autistes ont été embauchés grâce au travail des jobs coachs.

Sur le même sujet

Météo du vendredi 12 juillet

Les + Lus