"Juste un cœur", le compte Instagram pour soutenir les commerçants de Rouen pendant le confinement

Une commerçante rouennaise a créé un compte Instagram pour mettre en avant les commerçants de Rouen et son agglomération et leur donner du baume au cœur en cette période de Covid-19.
Un compte Instagram pour soutenir les commerçants rouennais.
Un compte Instagram pour soutenir les commerçants rouennais. © Instagram / @justeuncoeur.rouen
800 abonnés en 48 heures. Il n'aura pas fallu beaucoup de temps pour que le compte Instagram "Juste un coeur" devienne populaire. L'idée ? Présenter 3 commerçants rouennais par jour. Ici, pas de cagnottes, mais une simple mise en avant pour récolter des likes, des abonnés et surtout, des messages de soutien. 
 
Voir cette publication sur Instagram

Alors, prêt pour la course aux likes et aux partages ? Chaque jour, 3 comptes de commerçants seront présentés à la communauté Rouennaise & Agglo 🙌🏼 Le but est simple : Abonnez vous, aimez et commentez leur photo ou mieux encore partagez dans vos story Instagram leur compte 🤝 • + de visibilité = + de nouveaux clients potentiels. Et tout ça totalement GRATUITEMENT 🤷🏻‍♀️ Aidez vos commerçants Rouennais à survivre à cette crise économique mondiale, ils ont besoin de vous ❤️ - #Rouen

Une publication partagée par Juste un ❤️ (@justeuncoeur.rouen) le



Derrière ce compte Instagram se cache Salomé Perrin-Agou, une jeune entrepreneuse de 25 ans, confinée chez elle depuis le 17 mars. Cette dernière est la nouvelle co-gérante (ou presque) du restaurant B-Chef dans le centre commercial de Saint-Sever, situé rive gauche. 

Nous étions en procédure de rachat avec mon conjoint. On devait signer le 16 mars mais suite aux annonces du confinement, l'enseigne nous a laissé le choix de faire marche en arrière en attendant. Nous avons eu beaucoup dans notre malheur, par rapport à d'autres.

Pour s'occuper, la jeune femme a décidé de mettre à profit son goût pour les réseaux sociaux en soutenant les commerçants rouennais. "Je suis très à l'aise sur les réseaux sociaux, particulièrement sur Instagram." Salomé détient déjà le compte Vide dressing commun (un réseau social pour mettre en vente ses vêtements d'occasion), suivi par plus de 15.000 abonnés.

Avec "Juste un cœur", Salomé veut cette fois soutenir les commerçants rouennais et de son agglomération en cette période de crise. "Restaurants, salles de sport, agence immobilière... il y en a pour tout le monde ! Tout le monde est dans le même bateau."

1.400 abonnés en une semaine

Et l'idée plaît ! 48 heures après sa création, le compte Instagram comptait déjà 800 abonnés. En une semaine, Juste un coeur a désormais 1.400 abonnés. 

C'est vite monté ! J'ai eu de très bons retours. Certains commerçants ont plus d'abonnés et reçoivent beaucoup de messages d'encouragement. Ils gagnent entre 30 et 50 abonnés après publication. Ca redonne de l'espoir.


Pour créer un peu d'animation, les commerçants qui le souhaitent peuvent proposer des codes promo ou des concours.
 
Voir cette publication sur Instagram

ATTENTION, on va vous donner très faim 😰😰😰😰 Voici un de nos commerces de la journée : @poppysfishandchips 🍔 On compte sur vous pour soutenir ce restaurant : abonnez vous, aimez ses photos, partagez son compte ou tout simplement envoyer lui un petit mot de soutien 💌 🙏🏼 ⠀ ⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀ ⠀⠀ ⠀⠀ ⠀⠀ ⠀⠀ ⠀ ⠀ ⠀ ⠀ ⠀ ⠀ ⠀👉🏼 POPPYS CODE PROMO : -10% sur les commandes à emporter avec le code JUSTEUNCOEUR ⠀ ⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀ ⠀⠀ ⠀⠀ ⠀⠀ ⠀⠀ ⠀ ⠀ ⠀ ⠀ ⠀ ⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀ ⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀ ⠀⠀ ⠀⠀ ⠀⠀ ⠀⠀ ⠀⠀ ⠀⠀ ⠀⠀ ⠀⠀ 💕 UK lover ou curieux, tu vas adorer nos plats ! Du poisson frais livré chaque jour, viandes 100% françaises, fromages au lait cru, on ne travaille qu’avec de la qualité. Direction London avec nos Fish&Chips 🐟 Et détour par New York pour des burgers de folie 🍔 Disponible à emporter et en livraison via Deliveroo et Uber eats 🚲 Poppy’s, 21 rue Cauchoise, Rouen 📞 02.35.98.16.48 💻 poppys.fishandchips@gmail.com Facebook : Poppy’s Fish & chips

Une publication partagée par Juste un ❤️ (@justeuncoeur.rouen) le

 

Le futur annuaire 2.0 des commerces rouennais ?

Et après le confinement ? Salomé imagine plusieurs options quant à l'avenir du compte. "Je m'occupe de ce compte bénévolement, je n'espère absolument rien en retour. J'espère arriver au moins à 5.000 abonnés pour qu'il y ait un vrai impact sur les comptes des commerçants."


J'aimerais bien devenir le compte référence "bonnes adresses" des commerçants de Rouen sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui on cherche tout sur notre téléphone.


Et pourquoi pas à l'avenir utiliser ses compétences en réseaux sociaux pour en faire son métier et développer les réseaux sociaux des commerçants de Rouen...


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société