Législative partielle en Seine-Maritime : Gérard Leseul l'emporte face au candidat du RN

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet
Gérard Leseul à Barentin pendant la campagne électorale de la législative partielle de septembre 2020.
Gérard Leseul à Barentin pendant la campagne électorale de la législative partielle de septembre 2020. © Damien Lefauconnier / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

Après la démission de Christophe Bouillon, les électeurs étaient appelés à voter dans la 5e circonscription de Seine-Maritime.
 

C'est un duel entre le Parti Socialiste et le Rassemblement National qui se jouait ce dimanche 27septembre 2020, pour le second tour de l'élection de cette législative partielle dans la 5e circonscription de Seine-Maritime, dans les communes des cantons de Barentin, Notre-Dame de Gravenchon, et Notre-Dame de Bondeville.
Au premier tour huit candidats s'étaient présentés pour le remplacement du député Christophe Bouillon, qui devenu maire de Barentin, la ville d'André Marie, avait démissionné pour cause de non-cumul des mandats.

Bastien Coriton, maire de Caudebec-en-Caux et suppléant de Christophe Bouillon, ayant exprimé la volonté de rester maire, il avait donc fallu organiser une nouvelle élection.

Plus de 80% d'abstention

Comme au premier tour, l'élection du 27 septembre 2020, qui concernait 127 bureaux de vote et 94.725 électeurs,  a été marquée par un très fort taux d'abstention : 82,25%

Gérard Leseul (PS) est élu par 11.502 voix (71,61% des suffrages exprimés).

En seconde position Jean-Cyril Montier (RN) obtient 4.561 votes, soit 28,39 % des votes exprimés.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.