Le maire de Rouen, Nicolas Mayer-Rossignol, ne sera pas candidat aux prochaines élections régionales

Le président de la métropole rouennaise, ancien président du conseil régional de Haute-Normandie, Nicolas Mayer-Rossignol a expliqué, ce mercredi 9 décembre, qu'il ne se présentera pas aux prochaines élections régionales de 2021.
Nicolas Mayer-Rossignol a été président du Conseil régional de Haute-Normandie avant la réforme territoriale de 2015.
Nicolas Mayer-Rossignol a été président du Conseil régional de Haute-Normandie avant la réforme territoriale de 2015. © France3 Normandie
Sa décision est arrêtée : le président de la métropole de Rouen, Nicolas Mayer-Rossignol (PS), ne se présentera pas aux prochaines élections régionales en Normandie.

Le maire de Rouen, déjà président du conseil régional de Haute-Normandie entre 2013 et 2015, a expliqué à notre antenne qu'il ne se représentera pas en 2021 : "J'ai adoré être président de région. Vous avez un sentiment d'utilité, il y a un budget et des moyens pour agir... mais je suis maire de Rouen et président de la métropole. Je peux aider, je peux être sur une liste. Mais être candidat à la présidence ? Non, ce n'est ni raisonnable, ni pertinent."
 
Nicolas Mayer-Rossignol ne se présentera pas aux élections régionales de 2021.

Qui pour se présenter ?

Nicolas Mayer-Rossignol s'était présenté à la présidence de la région Normandie, après la réforme territoriale de 2015. Il avait alors perdu de peu face à Hervé Morin (LR)  avec 36,08 % des suffrages contre 36,42 %. Soit environ 4 000 voix.

Il a donc annoncé qu'il ne sera pas tête de liste l'année prochaine. Sans sa présence, les rangs du PS semblent bien vides : aucune personnalité socialiste ne se dégage réellement pour le moment. Une union de la gauche semble donc inévitable. Le premier fédéral de l'Eure, Timour Veyri, inconnu du grand public pourrait être candidat. Tout comme Laurent Beauvais, ancien président de la Région Basse-Normandie.
 
Hervé Morin devrait être candidat à sa propre réélection et devrait batailler, l'année prochaine, face au Rassemblement National, selon quelques sondages. Nicolas Bay, malgré quelques poursuites judiciaires pourrait se lancer.

Du côté d'EELV, la tête de liste est déjà choisie. Il s'agit de Laetitia Sanchez, conseillère régionale, élue de l'Eure, maire de Saint-Pierre-de Vauvray (27). Enfin, LREM devrait présenter un candidat. La députée européenne Stéphanie Yon-Courtin ? Stéphane Travert, député de la Manche et ancien ministre de l'Agriculture ? Rien n'est acté pour le moment.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique parti socialiste élections régionales élections