• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Un micro-tunnelier de 32 tonnes inauguré à Rouen !

"Julie", micro-tunnelier du chantier / © Maxime Fourrier - France 3 Normandie
"Julie", micro-tunnelier du chantier / © Maxime Fourrier - France 3 Normandie

Le micro-tunnelier va creuser dans le sous-sol rouennais pendant plusieurs semaines au rythme de 13 mètres par jour. L'objectif : doubler la capacité de traitement des eaux usées.

Par Maxime Fourrier

C'est le genre de chantier qui a lieu une seule fois par an en France. Un micro-tunnelier, baptisé "Julie" - prénom d'une ingénieur du projet -, a été présenté vendredi 5 octobre rive gauche, à Rouen. L'engin de 32 tonnes qui mesure 1m80 de diamètre est arrivé d'Albanie avant de passer par des ateliers du sud de la France pour être vérifié et adapté aux contraintes du chantier rouennais.
 
 

Le tunnelier a pour mission de relier le Pont Guillaume à la station d'épuration Émeraude. Le chantier qui a débuté fin 2017 a pour objectif de mettre aux normes le système d'assainissement pour faire face aux risques d'inondations et au temps de pluie. La Métropole de Rouen Normandie avait fait le constat de nombreux débordement durant les orages, il s'agit aujourd'hui d'y remédier en doublant les conduites d'eaux usées
 
Schéma du micro-tunnelier / © Rouen Métropole
Schéma du micro-tunnelier / © Rouen Métropole

Le chantier va débuter mercredi 10 octobre et devrait durer plusieurs semaines. Au total le tunnelier doit percer le sol sur 1,2 kilomètres au rythme de 13 mètres par jour. Le coût total du chantier s'élève à 15.267.000€ dont la moitié financé par la Métropole Rouen Normandie. L'autre moitié vient de l'Agence Seine Eau Normandie.

La station d'épuration Émeraude traite l'eau usagée de 550.000 habitants soit 85.000 m3 par jour.

A lire aussi

Sur le même sujet

Christophe de Ballore "C'est un attentat"

Les + Lus