Un militaire originaire de Rouen parmi les victimes de la collision accidentelle de deux hélicoptères au Mali

Treize militaires français de la force Barkhane ont trouvé la mort au Mali dans une collision accidentelle de deux hélicoptères lors d'une opération de combat contre des djihadistes. Parmi eux Valentin Duval, originaire de Rouen.

Le maréchal des logis Valentin DUVAL est décédé au Mali dans une collision accidentelle entre deux hélicoptères
Le maréchal des logis Valentin DUVAL est décédé au Mali dans une collision accidentelle entre deux hélicoptères © Armée de Terre
Treize militaires français de l'opération Barkhane ont trouvé la mort lundi 25 novembre au soir au Mali dans la collision de deux hélicoptères engagés dans une mission de combat contre des jihadistes, dans un contexte sécuritaire alarmant au Sahel.

Opération Barkhane


L'accident est survenu lundi soir pendant une "opération de combat" dans le Liptako, dans la région de Ménaka, aux confins du Mali, du Niger et du Burkina Faso, où la force antijihadiste française Barkhane mène régulièrement des opérations contre les groupes armés, dont le groupe Etat islamique Grand Sahara (EIGS).

Le maréchal des logis Valentin Duval, originaire de Rouen


Parmi eux, le maréchal des logis Valentin Duval né le 8 février 1995 à Rouen. Il a accompli toute sa carrière au sein du 4ème régiment de chasseurs.



C'était sa 3ème mission au Mali. 

Il avait effectué deux missions au Mali de mai à octobre 2016 puis de juin à septembre 2017 en qualité de technicien graphiste où ses compétences en transmissions avaient fait de lui un élément indispensable pour son unité.
Il était engagé pour la3èm fois au Mali le 26 septembre 2019, au sein du groupement tactique désert aérocombat, dans le cadre de l'opération Barkhane en qualité de chef de cellule radio.
Le lundi 25 novembre 2019, il est mort en opération d'une opération lors d'une action visant un groupe armé terroriste au sud d'In Delimane dans le Liptako au Mali
Extrait du communiqué de l'Armée de Terre


Le maréchal des logis Valentin Duval était décoré de la médaille de la défense nationale échelon bronze avec agrafe arme blindée et cavalerie et de la médaille d'outre-mer avec agrafe en vermeil Sahel.
Agé de 24 ans, il était célibataire et sans enfant.
 

Emmanuel Macron salue la mémoire de ces militaires


 "Ces treize héros n'avaient qu'un seul but: nous protéger", a réagi sur Twitter le président français Emmanuel Macron, qui, dans un communiqué, a parallèlement salué "avec le plus grand respect la mémoire de ces militaires de l'armée de terre, six officiers, six sous-officiers, et un caporal-chef, tombés en opération et morts pour la France dans le dur combat contre le terrorisme au Sahel".
   
 
  
Il s'agit du plus lourd bilan humain essuyé par les militaires français depuis le début de leur déploiement au Sahel en 2013, et l'une des plus grandes pertes de l'armée française depuis l'attentat du Drakkar au Liban en 1983, qui avait fait 58 morts.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mali international armée société sécurité décès faits divers