Natation : Lara Grangeon prépare les J.O. de Tokyo avec les Vikings de Rouen

Lara Grangeon, spécialiste de la nage en eau libre a rejoint le club des Vikings de Rouen, en septembre dernier. Elle passe plus de 25 heures dans l'eau, chaque semaine, pour préparer les Jeux Olympiques de Tokyo. 

© France Télévisions
Après avoir longtemps nagé dans les bassins, cette athlète originaire de la Nouvelle Calédonie a décidé de changer de discipline et de se mettre à la nage libre sur des longues distances.
Cette ancienne spécialiste des épreuves de 4 nages (200 et 400 mètres) et de papillon (200 mètres) devrait même être l'une des meilleures chances de médailles françaises aux jeux olympiques de Tokyo l'an prochain.

Déjà de belles performances 

La nageuse de 27 ans s'est fait rapidement remarquer lors de sa reconversion dans sa nouvelle discipline. 
Elle a remporté la médaille de bronze du relais 5 km mixte le 11 août 2018 lors des Championnats d'Europe de natation 2018 à Glasgow, avec David Aubry, Lisa Pou et Marc-Antoine Olivier.

En juillet, elle a terminé à la 4ème place aux 10 km des championnats du Monde de natation, à Yeosu en Corée du Sud.
Une performance qui lui permet d'atteindre les conditions fixées par la Fédération Française de Natation pour se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. 
Depuis septembre dernier, elle s'entraine à Rouen, dans le club des Vikings.  

A Rouen, je viens chercher l'expérience des compétitions "


VIDEO : le reportage de François Verly, Patrice Cornily, Ivan Waskovit (son) et Pierre Cadinot (montage) : avec les interviews de : 
Lara Grangeon, nageuse en eau libre 
Damien Cattin-Vidal, entraineur Vikings de Rouen, nage en eau libre 
 
durée de la vidéo: 03 min 25
Portrait de Lara Grangeon, nageuse rouennaise

   
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
natation sport jeux olympiques portrait femmes société