Oissel: le centre de rétention dans le viseur des parlementaires d' EELV

Le centre de rétention administrative de Oissel dans la tourmente. Deux parlementaires sont venus visiter les infrastructures et examiner les conditions d'accueil des étrangers recemment dénoncées par les associations. Une nouvelle tentative de suicide y a été observée ce week end.


 

Le centre de rétention administrative de Oissel a reçu ce lundi 11 mars la visite de deux parlementaires d'Europe Ecologie les Verts. Une visite autorisée par la loi du 15 juin 2000.  

Esther Benbassa, sénatrice de Paris et Karima Delli, député européenne ont souhaité visiter en personne les infrastructures et examiner les conditions d'accueil des étrangers à maintes reprises dénoncées par les associations.

Cette action surprise s'inscrit certes dans un contexte de campagne électorale sur les elections européennes mais ce sont les grèves de la faim successives et les tentatives de suicide qui auraient déclenché cette visite. La dernière remonte à ce week-end.  

A l'intérieur du centre, elles auraient découvert des conditions d'accueil et de vie "déplorables et indignes". Elles ont également recueillis les témoignages de personnes "retenues" dans ce centre, qui a la réputation d'être le "pire de France".       

 




 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité