"On va venir te chercher" : le maire de Caudebec-les-Elbeufs, Laurent Bonnaterre, porte plainte après des menaces de mort

Laurent Bonnaterre a porté plainte après avoir reçu des menaces de mort sur Twitter. Il avait publiquement soutenu son confrère, le maire du Mesnil-Esnard, dont le portail avait été cadenassé quelques jours plus tôt.

Les attaques contre les élus locaux se multiplient en Seine-Maritime. Il y a quelques jours, le maire du Mesnil-Esnard a été enfermé à son domicile, des cadenas avaient été placés sur son portail. Depuis, un homme a été interpellé.

Sur les réseaux sociaux, Laurent Bonnaterre, conseiller régional et maire de Caudebec-lès-Elbeufs, avait alors apporté son soutien à son confrère du Mesnil-Esnard. Un soutien qui lui a valu des menaces de mort.

"Je n'ai pas peur"

En mesage privé, l'édile a reçu une menace explicite. Il a décidé de porter plainte : "je ne veux pas qu'on laisse ces propos se banaliser", réagit-il. Laurent Bonnaterre dépose plainte pour la 3ème fois pour des menaces de morts reçues en sa qualité d'élu. "Je n'ai pas peur", poursuit-il, "les plateformes Twitter et Facebook, ne peuvent pas être des zones de non-droit. On ne peut pas écrire n'importe quoi, parce qu'on est en ligne et qu'on habite loin de sa cible".

Selon la loi, un auteur de menaces de mort risque jusqu'à trois ans d'emprisonnement et à 45 000 euros d'amende.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité