Des ostéopathes offrent des soins anti-stress au personnel soignant du CHU de Rouen

Une dizaine d'ostéopathes se mobilisent pour apporter du bien-être au personnel du centre hospitalier de Rouen, mobilisé depuis des mois pour soigner les patients atteints de Covid.

 

Marion est infirmière au bloc opératoire au CHU de Rouen, ce jour-là, elle profite d'une petite pause bien-être entre les mains expertes d'une ostéopathe.
Marion est infirmière au bloc opératoire au CHU de Rouen, ce jour-là, elle profite d'une petite pause bien-être entre les mains expertes d'une ostéopathe. © Patrice Cornily / France télévisions

Ils sont mobilisés depuis le mois d'octobre pour apporter du réconfort aux soignants du Centre Hospitalier Universitaire de Rouen. Une dizaine d'ostéopathes de l'agglomération rouennaise leur offrent des soins gratuits, des traitements ostéopathiques.

 

Après les applaudissements ... les soins

Le personnel soignant, en première ligne face à la crise du Covid, a été applaudi pendant le premier confinement. Cette opération soin gratuit est une nouvelle forme de soutien. C'est Aline Adam, ostéopathe à Bihorel, qui a mis en place cet atelier, sur lequel chaque ostéopathe vient donner quelques heures de son temps bénévolement.

Ils ont une charge de travail importante depuis des mois, ça a du sens de pouvoir les aider, les soulager. Ca fait de bien au physique et au moral, pendant 3/4 d'heure ils peuvent se recentrer sur eux.

Aline Adam - Ostéopathe à Bihorel

 

Cette initiative a déjà été mise en place dès le premier confinement dans les hôpitaux de l'Est de la France et de la région parisienne. 

Soins anti-stress pour le personnel du centre hospitalier de Rouen

Des maux récurrents

Ces ostéopathes se sont installés dans une salle du pôle anesthésie pour être au plus près du personnel soignant. Ils trouvent chez ces salariés des douleurs et des maux récurrents et caractéristiques de leur métier. 

Les corps sont fatigués, contractés. On retrouve beaucoup de tendinites, de douleurs cervicales, dorsales, lombaires. Les infirmières piétinent beaucoup, les gestes sont répétitifs, les personnes atteintes du covid sont souvent en surcharge pondérale, il y a beaucoup de manutention, de portage.

Aline Adam

Mobilisés jusque fin janvier

Ces professionnels bénévoles mettent leur savoir-faire à disposition jusqu'à la fin du mois de janvier 2021, leur planning est déjà bien rempli. Les infirmières, aides soignants et tout le personnel qui en bénéficient ont une séance de 3/4 d'heure, un vrai moment de détente.

J'ai des douleurs qui progressent avec le temps et la surcharge de travail. Je ne serais jamais allée de ma propre initiative voir un ostéopathe, mais là ils viennent nous réconforter j'ai voulu tenter, je me sens plus légère !

Marion Hue - Infirmière au bloc opératoire au CHU de Rouen

Pour inciter le personnel a profiter de ces mains expertes, la direction a accepté que ces soins soient organisés sur leur temps de travail et au sein de l'hôpital.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société