Paris-Normandie repris par le groupe Rossel

Le tribunal de commerce a désigné ce lundi 15 juin 2020 le repreneur du quotidien régional Paris-Normandie placé en liquidation judiciaire pendant le confinement
 

Lundi 15 juin 2020 - 14h - Des salariés de Paris-Normandie rassemblés devant le greffe du tribunal de commerce de Rouen
Lundi 15 juin 2020 - 14h - Des salariés de Paris-Normandie rassemblés devant le greffe du tribunal de commerce de Rouen © Félix Bollez / France Télévisions

Les salariés de Paris-Normandie avaient fait leur choix au début du mois et ils l'avaient fait savoir le 9 juin en manifestant devant le tribunal de commerce de Rouen  pendant l'audition à huis-clos des deux candidats à la reprise du journal.

Ils avaient peur de voir revenir Jean-Louis Louvel et avaient soutenu la candidature du groupe Rossel.   

Ce lundi 15 juin 2020, ces mêmes salariés et leurs syndicats s'étaient rassemblés à 14h avenue Pasteur, devant le greffe du tribunal de commerce, pour attendre l'annonce de la décision et le nom du repreneur.

Soulagement et satisfaction à 14h10 : c'est Rossel qui l'emporte.

Des licenciements

La réaction à cette annonce ?
C'est le soulagement en premier, celui de pouvoir tourner une page, mais par contre je n'utiliserai pas le mot satisfaction parce qu'on a quand même 60 salariés qui vont se faire licencier et cela reste une épreuve douloureuse, surtout vu le contexte…

Anne Bouchet, déléguée syndicale SNJ de Paris-Normandie

Paris-Normandie repris par le groupe Rossel

VIDEO : Félix Bollez et Patrice Cornily
 

Investissement pour l'avenir

Le groupe belge, propriétaire de La Voix du Nord et repreneur (avec succès) de quotidiens français en difficulté tels que le Courrier Picard ou l'Union de Reims a donc été choisi pour reprendre à Rouen, le plus ancien quotidien régional de France.

Une reprise de Paris-Normandie par La Voix du Nord  qui sera effective dès le 22 juin 2020.

Selon les premières informations, c'est l'expérience française du groupe Rossel  (déjà candidat à la reprise de "PN" en 2017) et sa capacité à assurer l'avenir sur le long terme du quotidien normand qui aurait fait la différence avec l'autre offre belge d'IPM. 

Rossel apporte à Paris-Normandie son expertise, un plan de formation des salariés, un projet éditorial qui sera défini avec l'équipe en place, mais aussi (et surtout) 3 millions d'euros au capital et de 1,8 à 2,5 millions d'euros d'investissement supplémentaire pour développer l'entreprise.

Paris-Normandie, après une période difficile, doit pouvoir s'adosser à un groupe dont c'est la spécialité et qui a une taille critique suffisante pour donner les moyens à cette entreprise de se développer sur le long terme.
Bernard Marchant, administrateur délégué du groupe Rossel le 9 juin 2020

Le groupe Rossel candidat à la reprise de Paris-Normandie

VIDEO : Bernard Marchant, administrateur délégué du groupe Rossel, présente (e 9 juin 2020)les points forts de son offre

 

Jean-Louis Louvel candidat associé à la reprise

L'entrepreneur rouennais Jean-Louis Louvel, qui avait repris Paris-Normandie en 2017 et qui avait demandé pendant le confinement (et 7 millions d'euros de dettes) le placement du journal en liquidation judiciaire, était à nouveau candidat en juin 2020 à la reprise de Paris-Normandie en tant qu'associé minoritaire (à 49%) avec le groupe belge IPM face au groupe Rossel.

Au sein de Paris-Normandie, des critiques ont été formulées par le syndicat CGT concernant  les mouvements financiers (légaux mais jugés "immoraux") opérés en avril, avant le placement  en liquidation, par Jean-Louis Louvel alors actionnaire principal du journal.

En septembre 2019, tout en étant propriétaire de Paris-Normandie, Jean-Louis Louvel s'était présenté aux élections municicpales de Rouen. Quelqus semaines après le premier tour (où il était arrivé 3e) il avait ensuite jeté l'éponge et subitement abandonné ses co-listiers.  

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société crise économique économie presse médias
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter