Sans permis de conduire, il multiplie les infractions pour échapper à la police

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean-Luc Drouin .

La nuit dernière, un jeune homme de 19 ans, a été longuement poursuivi par la police, à Rouen (Seine-Maritime) et dans sa proche agglomération pour échapper à un contrôle, alors qu’il venait de griller un feu rouge. Plusieurs équipages de police ont été mobilisés pour le neutraliser.

Il est environ 1 heure 30 ce mercredi 28 Mars, Quai Flaubert sur la commune de Canteleu (Seine-Maritime). Une patrouille de police aperçoit au loin, un véhicule qui grille allègrement un feu rouge.

Les policiers tentent de se rapprocher discrètement du véhicule du contrevenant qui roule à vive allure.

Avant de se faire repérer par le conducteur, les policiers assistent à un nombre incroyable d’infractions au code de la route. Tous les feux rouges sur son passage sont systématiquement ignorés. Les stops sont traités de la même manière.

Après avoir franchi le pont Flaubert en direction de Petit-Quevilly (Seine-Maritime), les policiers estiment être suffisamment près pour actionner le gyrophare et tenter une interception. Peine perdue. Le conducteur accélère en faisant des embardées pour éviter d’être doublé par ses poursuivants.

Une fuite dérisoire


Il roule sur un dispositif d’interception déposé au sol par des policiers appelés en renfort. Mais la voiture poursuit sa course-folle, malgré un pneu crevé.

Une course-poursuite s’engage alors sur Petit-Quevilly. Le fuyard continue à accumuler les infractions : Feux rouges, sens interdits, stops… Plus rien n’a d’importance pour échapper aux policiers.

Sur la rive gauche de Rouen (Seine-Maritime), il s’engage en contre-sens sur le pont Flaubert.
Le véhicule est enfin intercepté par deux équipages de police qui l’attendent là la sortie du pont.

Mais il faudra que les agents des forces de l’ordre le plaquent au sol pour parvenir à le menotter, le chauffard refusant d’obtempérer.
Conduit à l’Hôtel de police, il est toujours en garde à vue. Renseignement pris, le fuyard irascible n’est pas détenteur du permis de conduire.

Il devrait comparaître ultérieurement devant le TGI de Rouen.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité