Piéton tué près de Rouen : une information judiciaire ouverte pour violences volontaires ayant entraîné la mort

Publié le Mis à jour le
Écrit par Maxime Fourrier

Un jeune homme de 21 ans est mort dans la nuit de samedi à dimanche, percuté par une voiture, à Sotteville-les-Rouen (Seine-Maritime). Le parquet ouvre une information judiciaire.

Dans la nuit de samedi à dimanche à Sotteville-lès-Rouen, un homme de 21 ans est mort percuté par une voiture. Selon une source judiciaire, "les premiers éléments laissent penser que pour une raison encore imprécise, une altercation a éclaté entre la victime et le mis en cause, les deux conduisant un véhicule dans lequel se trouvait des passagers".

La victime aurait été percutée par un véhicule rue André Poirier peu avant 1h du matin. A l'arrivée des pompiers sur place, le piéton était inconscient. 

Les versions des témoins divergent

Pour l'heure, les circonstances de l'accident restent à établir. Mais selon les premiers éléments de l'enquête, "la victime serait descendue de son véhicule pour aller au contact du mis en cause qui aurait ensuite démarré et renversé la victime. Le fait que celle-ci ait pu s’accrocher au véhicule du mis en cause est évoqué par certains témoins", précise une source judiciaire.

L'autopsie du corps n'a pas encore été réalisée, tout comme l'expertise automobile. "Tous les témoignages ne concordent pas", souligne une source proche du dossier.

Ouverture d'une information judiciaire

Le parquet de Rouen a ouvert information judiciaire, et a retenu l’infraction la plus élevée parmi les différentes hypothèses possibles, à savoir "les violences volontaires ayant entrainées la mort, avec usage d’une arme, en l’occurrence la voiture, ainsi que le délit de fuite." La garde à vue du principal suspect a été levée et le déferrement devant le juge d’instruction est imminent.

En l’absence d’antécédent du mis en cause, en l’absence également de trace d’alcool et de stupéfiant dans son sang, le parquet a requis son placement sous contrôle judiciaire avec notamment l’interdiction de conduire tout véhicule.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité