La police enquête après un homicide au sud de Rouen

Deux personnes sont en garde à vue ce lundi 14 septembre 2020 après le décès d'une personne à Elbeuf (Seine-Maritime)
 

Hôtel de police de Rouen, siège de la Sûreté départementale de Seine-Maritime
Hôtel de police de Rouen, siège de la Sûreté départementale de Seine-Maritime © France Télévisions
Les faits remontent à hier matin (dimanche 13 septembre 2020) quand les pompiers sont appelés en fin de nuit pour porter secours à un jeune homme d'une vingtaine d'années gravement blessé dans un logement du centre-ville d'Elbeuf situé au numéro 2 d'une petite rue située entre la Seine et la rue des Martyrs, du nom de Place de la Poissonnerie.

Des coups de couteau ? 

En dépit des efforts des pompiers, le jeune homme n'a pas pu être réanimé et est décédé sur place. Comme l'a précisé Pascal Prache, le procureur de la République de Rouen, ce lundi après-midi à la rédaction de France 3 Normandie, "des plaies ont été constatées sur le corps de la victime."

La police, appelée à 4h50 du matin  a ouvert une enquête et les hommes de la brigade criminelle de la Sûreté départementale de Seine-Maritime ont rapidement identifié et arrêté deux suspects.
Ces deux personnes, âgées respectivement de 37 et 17 ans, ont, ajoute le procureur, été placées en garde à vue du chef d’homicide volontaire.

Les investigations étaient toujours en cours ce lundi après-midi.
La maison du 2 Place de la poissonnerie à Elbeuf où le meurtre a eu lieu le 13 septembre 2020
La maison du 2 Place de la poissonnerie à Elbeuf où le meurtre a eu lieu le 13 septembre 2020 © Manon Labat / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

La victime, qui habite Elbeuf, a été découverte au domicile de la jeune femme arrêtée. Le deuxiième suspect, l'homme de 37 ans est aussi un Elbeuvien, mais habite dans une autre rue.
Selon une source policière, le jeune homme aurait reçu deux coups portés par une arme blanche dont un au thorax. 
durée de la vidéo: 00 min 57
VIDEO : le point sur le meurtre d'Elbeuf par Cécile Sauzay dans le JT 19/20 du 14 septembre 2020 présenté par Frédéric Nicolas.

La jeune femme suspectée de meurtre 

 18h15 – La garde à vue de l'homme âgé de 37 ans a été levée indique le procureur à la rédaction de France 3 Normandie.
Quant à la suspecte, une mineure âgée de 17 ans, elle sera présentée ce lundi soir à un juge d’instruction, juge qui sera saisi de la qualification de meurtre.

Le Parquet a pris des réquisitions de placement en détention provisoire.
Précision du procureur : la victime était âgée de 25 ans.

► Mardi 15 septembre 2020. Dans un communiqué, Pascal Prache, procureur de la République, précise que la garde à vue de la personne âgée de 37 ans, présentée comme un ami de la mineure, a été levée le lundi 14 septembre.

Quant à la mineure, elle a été présentée à un juge d'instruction et a été mise en examen du chef d'homicide volontaire,  puis placée en détention provisoire.
Au vu des premiers éléments recueillis, il est fait état que la victime et la mise en examen se connaîtraient.

Les investigations se poursuivent dans le cadre de l'information judiciaire.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers