Pollution de l'air : les transports en commun gratuits dans la Métropole rouennaise ce vendredi

Publié le
Écrit par Didier Claude
Les transports en communs de l'agglomération rouennaise sont gratuits ce vendredi 14 janvier 2022
Les transports en communs de l'agglomération rouennaise sont gratuits ce vendredi 14 janvier 2022 © Stéphane L'Hôte France 3 Normandie

C'est une répercussion du retour du beau temps et de l'absence de vent : la qualité de l'air se dégrade. Comme elle s'y était engagée, la Métropole Rouen Normandie propose la gratuité des transports en commun ce vendredi 14 janvier pour tenter de retrouver un air plus sain.

Une pollution aux particules fines 

C'est un phénomène récurrent observable durant les beaux jours d'hiver. Le soleil et l'absence de vent, certes très agreables, favorisent aussi la concentration de particules fines dangereuses pour la santé. 

Des particules émises par les cheminées des usines, le chauffage, le trafic routier. 

Des transports en commun gratuits vendredi

Pour faire face à ces épisodes de pollution récurrents, et comme annoncé en septembre dernier, Nicolas Mayer Rossignol, le président de la Métropole Rouen Normandie autorise gratuitement l'accès aux transports en commun sur le réseau Astuce

La gratuité des transports en commun lors d'un pic de pollution niveau 1 ne devait être votée que fin janvier.

Cette décision a été prise "en anticipation de la décision qui sera soumise au vote du prochain conseil métropolitain. Nous avons souhaité, sans attendre, mettre en place la gratuité sur l’ensemble des transports en commun du territoire demain. Par cette décision, nous incitons les habitants à privilégier l’usage des transports en commun afin de revenir le plus rapidement possible à une qualité de l’air satisfaisante pour tous. Nous sommes fiers d’être l’une des rares, voire la seule Métropole, à pratiquer la gratuité dès le premier niveau d'alerte.

Nicolas Mayer Rossignol

Métropole Rouen Normandie

Par cette mesure, la Métropole qui ne doute pas des bienfaits de cette mesure veut favoriser le retour rapidement à une qualité de l’air acceptable.  

L'objectif c'est de faire en sorte qu'il y ait moins de voitures en circulation pour éviter qu'on atteigne des niveaux supérieurs d'alerte. (...) On va évaluer ensuite l'efficacité de la mesure. On est la première métropole à mettre en place de dispositif.

Charlotte Goujon, vice présidente de la Métropole

La préfecture conseille donc de laisser la voiture au garage, mais aussi de réduire voire de reporter les activités physiques intenses.
Les personnes les plus vulnérables doivent éviter les zones à fort trafic routier, aux périodes de pointe 

Recommandations sanitaires

Il convient de maintenir les pratiques habituelles de ventilation et d’aération (la situation lors d’un épisode de pollution ne justifie pas des mesures de confinement) et de ne pas aggraver les effets de cette pollution en s’exposant à des facteurs irritants supplémentaires : fumée de tabac, utilisation de solvants en espace intérieur, chauffage au bois, exposition aux pollens en saison...

Par ailleurs, il est recommandé auprès des personnes fragiles de respecter les précautions suivantes :

  • Privilégier des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort
  • Eviter les zones à fort trafic routier, aux périodes de pointe
  • Eviter les activités physiques et sportives intenses (qui obligent à respirer par la bouche) en intérieur comme en extérieur, dont les compétitions, et privilégiez les activités modérées
  • Prendre conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant
  • En cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prendre conseil auprès  d’un professionnel de santé
  • Privilégier des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort
  • Réduire, voire reporter, les activités physiques et sportives intenses (qui obligent à respirer par la bouche) en intérieur comme en extérieur, dont les compétitions
  • En cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prendre conseil auprès d’un professionnel de santé.

Plus d'informations sur www.atmonormandie.fr

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.