PORTRAIT. Qui est Mathis Molinié, jeune chef qui cartonne sur les réseaux sociaux ?

Il y a un an, Mathis Molinié a commencé à se filmer dans la cuisine de son restaurant et à publier ses vidéos sur Tik Tok. Aujourd'hui, elles cumulent des millions de vues ! Une belle visibilité pour le Restaurant Philippe, bistrot créé par son père il y a 32 ans à Rouen (Seine-Maritime). France 3 Normandie l'a rencontré.

Son visage vous dit peut-être quelque chose. À 30 ans, Mathis Molinié, jeune chef cuisinier de Rouen cumule des millions de vues sur ses vidéos publiées sur TikTok et Instagram.

"J'ai lancé les premières vidéos et c'est très vite monté ! Et on y prend goût à faire des montages, à montrer ce qu'on fait".

Des vidéos de quelques secondes qui résument deux heures de service intense dans les cuisines du restaurant Philippe, créé par son père il y a 32 ans à Rouen. 

Ce que je montre, c'est le show, c'est l'adrénaline de ce qui se passe en deux heures de service.

Mathis Molinié

Résultat, sa notoriété attire une nouvelle clientèle. "Par exemple, tous les samedis soirs, je fais un live sur Tik Tok et les les gens me disent 'J'ai vu la brioche sur le live donc je voudrais la prendre'".  

Une histoire de père en fils

Cette passion pour la cuisine, il la doit à son père, chef du Restaurant Philippe depuis 32 ans. "Je passais après les cours, j'attendais que mon papa termine le travail. J'avais 8 ans et j'apportais des cafés !"

Je me suis perdu dans la scolarité. L'école ce n'était pas pour moi. J'ai eu la chance que mon papa me prenne sous son aile et maintenant ça va faire 9 ans !

Mathis Molinié

Aujourd'hui, Mathis marche sur les pas de son père tout en ajoutant sa touche à lui, inspirée de ses nombreux voyages en Asie. "Je suis un amoureux de l'Asie, j'ai déjà fait 7 voyages là-bas."

Au menu, on retrouve par exemple du karaage, un délicieux poulet frit à base de soja, sésame, ail et une touche de saké. Une recette qui vient tout droit du Japon.

Malgré le succès, Mathis Molinié garde les pieds sur terre et privilégie la cuisine avant tout. "On m'a déjà fait des propositions pour des célèbres émissions culinaires que j'ai refusées, tout simplement parce que j'ai déjà du mal à trouver mon temps entre le resto et les réseaux sociaux. Je n'ai pas fait d'école de cuisine et je n'ai pas cette prétention de faire des émissions comme Top Chef où on propose du gastronomique. Je n'ai pas ce talent-là, je ne me considère pas assez bon."

Prochain objectif : décrocher une étoile Michelin pour réaliser son rêve, et celui de son père.