Remise en liberté d'un couple et son bébé de 15 mois en rétention en Normandie depuis lundi

Le juge des libertés et de la détention a ordonné jeudi la remise en liberté d'un couple albanais avec un bébé de 15 mois placés en centre de rétention administrative (CRA), à Oissel (Seine-Maritime), après être passé par le Calvados. 
© France 3 Normandie
"Ils ont été libérés tous les deux avec leur bébé", a annoncé à un correspondant de l'AFP Me Marie Verilhac, avocate du couple albanais, en rappelant que la France avait déjà été condamnée "à plusieurs reprises" par la Cour européenne des droits de l'homme "pour la mise en rétention de mineurs".
La préfecture du Calvados a indiqué ne pas avoir l'intention de faire appel de cette décision judiciaire. 

Le couple et son bébé étaient arrivés lundi soir au CRA de Oissel (Seine-Maritime), en provenance du Calvados. "Un vol était prévu le lendemain de leur entrée au centre de rétention. Ils ont refusé de le prendre", a indiqué la préfecture du Calvados à l'AFP. "Ils ont donc été maintenus en centre de rétention."
 

La France continue d'enfermer des enfants dans des prisons. Ce traitement inhumain n'est pas tolérable


La préfecture avait demandé un prolongement de la rétention de 28 jours, selon l'avocate. Le couple fait toujours l'objet d'une obligation de quitter le territoire français. 
"La France, épinglée à plusieurs reprises par les organisations internationales, continue d'enfermer des enfants dans des prisons. Ce traitement inhumain n'est pas tolérable", a réagi Kévin-Emeric Théry, du réseau solidarité migrants de l'agglomération rouennaise.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration