Rouen : à quoi servent les travaux dans le tunnel de la Grand Mare ?

Publié le
Écrit par Mathilde Riou et Clémentine Baude

Depuis février 2022, le tunnel de la Grand Mare à Rouen (Seine-Maritime) subit d'importants travaux de rénovation et de sécurisation. Un chantier qui va durer encore plus d'un an. Nous avons visité le chantier.

C’est l’un des plus grands chantiers de rénovation de la ville de Rouen : le tunnel de la Grand Mare. Sept nouvelles issues de secours sont actuellement en train d’être construites pour atteindre un niveau de sécurisation optimal. Cela fait partie d'un plan national depuis l'accident du tunnel du Mont-Blanc en 1999 pour moderniser les ouvrages français.

Percer la craie, évacuer les gravats : le tunnel de la Grand Mare est en plein lifting. Un chantier technique réalisé à l'aide de marteaux-piqueurs hydrauliques. Objectif : mise aux normes de l’ouvrage avec la réalisation de nouvelles sorties de secours. Le coût de l’opération s’élève à 20 millions d’euros :

« Percer dans un tunnel, qui est composé de deux tubes, ça veut dire franchir du béton deux fois, c’est percer sur 10 à 30 mètres de profondeur suivants là où on se trouve. C’est effectivement le gros du chantier, le plus compliqué. Il faut évacuer le matériau. Il y a un vrai risque géotechnique. On surveille la stabilité du tunnel pour être certain qu’à la fin du chantier, le tunnel n’ai connu aucun désordre », précise Pascal Gabet, directeur Interdépartemental des routes Nord-Ouest

 

durée de la vidéo : 01min 53
Depuis février 2022, le tunnel de la Grand Mare à Rouen (Seine-Maritime) subit d'importants travaux de rénovation et de sécurisation. Un chantier qui va durer encore une année. ©France 3 Normandie

Il faut aussi canaliser les infiltrations d’eau en installant des drains. Depuis le début de travaux le tunnel est scruté en permanence : « le génie civil est de bonne qualité, l’ouvrage ne bouge pas. L’influence des travaux est très minime sur l’ouvrage existant. Les conditions sont conformes aux attentes et très satisfaisantes », ajoute Nelson Gonçalves, Directeur de l'opération pour le compte de la DIR Nord Ouest.

42.000 véhicules au quotidien

Le tunnel de la Grand Mare, c’est un point névralgique emprunté quotidiennement par 42 000 véhicules. La circulation est réduite pour les automobilistes et parfois fermée quand le tunnel est trop congestionné. C’est aussi une circulation strictement interdite dans le sens Abbeville-Rouen pour les poids-lourds.

Ajoutez à cela 260 nuits de fermeture, une situation critique mais nécessaire : « ce sont des travaux qui sont évidemment contraignants tant qu’ils durent mais qui permettront d’avoir un équipement vraiment de haut niveau avec une belle qualité de service au final », conclut Pierre-André Durand, Préfet de la Normandie et de Seine-Maritime.

Fin du chantier : décembre 2023

À terme cet ouvrage possèdera une issue de secours tous les 100 mètres. L’objectif : en cas d’incident garantir l’évacuation du tunnel en 15 minutes. Du côté des automobilistes, il va falloir être patient car les travaux devraient s’achever en décembre 2023.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité