Rouen : l'association Stop Amazon dépose un recours contre l'implantation du géant américain à Petit-Couronne

Une trentaine de membres de l'association Stop Amazon 76 a déposé un recours à la mairie de Petit-Couronne ce vendredi 15 janvier, contre le permis de construire délivré en novembre dernier pour l'implantation d'une plateforme logistique du géant américain du e-commerce.

© B. Belamri, Ftv

L'action est symbolique et ne modifiera pas le cours des choses, mais elle marque le début d'une bataille juridique entre opposants et partisans de l'implantation d'une plateforme Amazon à Petit-Couronne (76).

Une trentaine de membres de l'antenne seino-marine de l'association nationale Stop Amazon, s'est rendue ce vendredi 15 janvier au matin déposer un recours à la mairie de Petit-Couronne. La municipalité avait octroyé en novembre dernier un permis de construire au groupe américain de e-commerce, pour l'implantation d'une plateforme logistique sur l'ancien site de Pétroplus.
Avec à la clé, la création de plusieurs centaines d'emplois.

Le 12 janvier dernier, le Coderst -Conseil Départemental de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques- rendait également un avis favorable à l'implantation d'Amazon. Si son avis est consultatif, le préfet de Seine-Maritime avait conditionné son accord à la décision de cette instance départementale.
Plus rien n'empêche donc aujourd'hui Amazon de s'implanter à Petit-Couronne.

Je prendrai un arrêté d'autorisation vraisemblablement d'ici la fin du mois de février.
La singularité de cet équipement, de ce site, c'est que les dispositions qui sont prises vont toutes au delà de la réglementation, donc il n'y a pas de motif juridique pour refuser cette implantation"

Pierre-André Durand,
préfet de la Seine-Maritime

Le projet d'Amazon est d'installer une plateforme de 160.000m², dans laquelle transiteraient quotidiennement plus de 330.000 colis. Un projet gigantesque, à la taille du géant américain et de son emblêmatique fondateur Jeff Bezos, qui n'a de cesse de s'implanter un peu partout dans le monde. Six centres de distribution Amazon existent déjà en France. 

Affiches anti-Amazon dans une rue de Rouen en janvier 2021
Affiches anti-Amazon dans une rue de Rouen en janvier 2021 © Richard Plumet / France Télévisons

Opposants et partisans

La métropole rouennaise s'est opposée à l'implantation d'Amazon sur son territoire, alors que le maire de Petit-Couronne y voit l'opportunité de créer des emplois et de valoriser sa friche industielle. Plusieurs centaines d'emplois sont en effet prévus sur le site.

Les opposants au géant américain et notamment les militants de Stop Amazon 76, y voient surtout un état d'esprit sans scrupule et des méthodes de cow-boy.
"Amazon on le sait c'est l'évasion fiscale, c'est les pertes d'emplois, un emploi Amazon créé, c'est quatre autres qui sont détruits. Cest les problèmes de climat avec la problématique du transport, c'est des avions qu'on affrète pour livrer des marchandises fabriquées à l'autre bout du monde."
 

C'est tout ce que nous on ne veut pas pour le monde de demain"

Jean-Yves Chopard,
du collectif Stop Amazon 76.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
amazon économie entreprises vie associative société