A Rouen : vers une sortie de crise pour les grévistes de l'hôpital du Rouvray ?

La sortie de crise s'amorce peut-être entre l'Agence Régionale de Santé et les grévistes du centre hospitalier du Rouvray. Après 17 jours de grève de la faim pour obtenir 52 postes supplémentaires, le personnel a organisé depuis ce jeudi 7 juin au matin une journée de mobilisation massive.
© Marc Moiroud - France 3 Normandie

Rendez-vous était donné à 6h45 en gare de Sotteville ce jeudi 7 juin. Aux côtés des cheminots, les grévistes du centre hospitalier du Rouvray ont ensuite bloqué plusieurs accès dans Rouen.
Un des grévistes de la faim, également syndicaliste CFDT s'est exprimé à ce sujet

Ils veulent un rapport de force ? Maintenant, ils l'ont ! (Jean-Yves Herment)

La circulation sur le pont Mathilde et le boulevard industriel a été très perturbée, de quoi provoquer de sérieux embouteillages ce matin.

Reçue en Préfecture, une délégation de l'hôpital du Rouvray a pu se faire entendre des représentants de l'Etat ce jeudi matin. La directrice de l'Agence Régionale de Santé était également présente à cette table ronde. L'ARS devant laquelle manifestaient en parallèle d'autres personnels de l'hôpital du Rouvray, ils étaient environ 200.
 
Vers une sortie de crise ?

Cette réunion "en terrain neutre" semble avoir satisfait les grévistes du Rouvray alors que depuis mardi, la communication était très difficile entre l'ARS et le personnel.
A l'issue de cette table ronde, le dialogue a repris, la directrice de l'Agence Régionale de Santé se rendra cet après-midi au centre hospitalier du Rouvray. Après 17 jours de grève de la faim, le personnel entrevoit enfin une issue possible pour sortir de cette crise. 

VIDEO / LE REPORTAGE DE FRANCE 3 NORMANDIE (Marc Moiroud et Ludivine Aurelle) 
Avec les interviews de :
Sébastien Ascoet - membre de l'intersyndicale du CH du Rouvray
Agathe Chopart - infirmière au CH du Rouvray
Jean-Yves Herment - membre de l'intersyndicale du CH du Rouvray
Christine Gardel - directrice générale de l'Agence de santé de Normandie


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève économie social santé société