Un rouennais franco-rwandais pourrait être jugé pour complicité de génocide

Image d'archives : réfugiés tutsis / © France 3
Image d'archives : réfugiés tutsis / © France 3

Un rwandais naturalisé français, employé à Rouen (Seine-Maritime), pourrait être renvoyé devant les Assises pour "complicité de génocide". C'est le sens des réquisitions du parquet de Paris a-t-on appris mercredi 11 octobre de source judiciaire.

Par JLD avec AFP

La justice reporche à Claude Muhayimana, 56 ans, père de 3 enfants, d'avoir participé aux massacres du Rwanda en 1994.

A l'époque, il était chauffeur dans un hôtel. On le soupçonne d'avoir transporté des miliciens hutus. Des extrèmistes, responsables de plus de 800.000 Tustsis.

La demande de renvoi aux Assises de Claude Muhayimana concerne "sa complicité dans l'attaque contre l'école de Nyamishaba et dans le transport des miliciens qui poursuivaient les civils tutsis, réfugiés dans les collines avoisinantes", commente une source judiciaire.

La décision reviendra au juge d'instruction


C'est désormais au juge d'instruction que revient la décision de suivre ou non, les réquisitions du parquet sur la tenue d'un éventuel procès devant la Cour d'Assises.

Claude Muhayimana reste parallélement mis en examen pour sa participation supposée aux tueries dans une église de Kibuye en avril 1994.

Arrêté en avril 2014 à Rouen (Seine-Maritime), alors qu'il était employé municipal, Claude Muhayimana, la Cour de cassation avait réfusé son extradition au Rwanda. Il avait été libéré en mars 2015, contre l'avis du ministère public.

Sur le même sujet

Coupe de France: Granville tire le gros lot en 32e de finale

Près de chez vous

Les + Lus