• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La Seine-Maritime rattrape son retard dans la lutte contre le frelon asiatique

Août 2018- Destruction d'un nid de frelons asiatiques à Breteuil sur Iton (Eure) / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Bruno Belamri
Août 2018- Destruction d'un nid de frelons asiatiques à Breteuil sur Iton (Eure) / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Bruno Belamri

Comme dans d'autres départements normands (et notamment celui de la Manche), une stratégie vient d'être définie pour faire face à la prolifération des nids de frelons asiatiques
 

Par Richard Plumet

Qui faut-il appeler quand on découvre un nid de frelon asiatique dans un arbre, un grenier ou derrière une porte de garage ? Et qui va payer l'intervention ? La rédaction de France 3 Normandie avait, début octobre, déjà répondu à ces deux questions dans cet article :
 

Mais à l'époque, le cas de la Seine-Maritime n'était pas évoqué dans cette enquête. Et pour cause, puisqu'il n'y avait encore la mise en place d'un plan de lutte départemental. C'est désormais chose faite.

Dans un communiqué publié hier (vendredi 26 octobre 2018) la préfecture de Seine-Maritime annonce qu'une réunion a eu lieu en début de semaine pour "définir la stratégie de la lutte contre le frelon asiatique en Seine-Maritime".

Les services de l’État (Préfecture, Direction départementale de la protection des populations,  Agence régionale de santé, Direction régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la forêt), le  groupement de défense contre les maladies des animaux (GDMA) et sa section apicole, la  fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles (FREDON) ainsi que le service  départemental d'incendie et de secours de Seine-Maritime ont passé en revue les différentes problématiques de la présence des frelons asiatiques, et étudié un plan de lutte.

A la suite de cette réunion,  plusieurs décisions ont été prises :

♦  Toute découverte d'un nid de frelons asiatiques devra être signalée à une plate-forme unique  veillée par le GDMA et la FREDON. Cette plate-forme réalisera un diagnostic à partir des éléments  transmis. Les demandes seront orientées vers des professionnels agréés et formés, utilisant des  modes opératoires adaptés à l'environnement; La plate-forme unique FREDON-GDMA sera activée  dans les prochaines semaines.

♦ Un recensement des professionnels par secteurs géographiques ainsi que des tarifs pratiqués sera  réalisé. Cette liste sera disponible via la plate-forme FREDON-GDMA;

♦ Un protocole sera signé entre l'ensemble des organismes précités pour formaliser l'ensemble de ces  actions et cadrer ainsi, le dispositif de lutte contre les frelons asiatiques;

♦ Un comité de suivi sera également institué afin d'évaluer régulièrement le dispositif. Les  collectivités territoriales souhaitant participer à la lutte contre cet organisme nuisible pourront y être  associées;

♦ Enfin, une circulaire aux maires sera diffusée dans les tous prochains jours, afin de préciser les  démarches à suivre en cas de découverte d'un nid de frelons asiatiques chez les particuliers ou dans  les espaces publics.



En attendant la diffusion de la circulaire dans les toutes communes, il est donc indispensable de toujours contacter sa mairie en cas de découverte d'un nid de frelons asiatiques.
 
⇒  Retrouvez tous nos articles sur le frelon asiatique en Normandie 
 

Comment reconnaître le frelon asiatique : 577 nids détruits en 2017

Repéré pour la première fois dans l'Ouest normand en 2011, le frelon asiatique n'a cessé de se développer depuis. Ces petites bêtes aux pattes jaunes se sont bien adaptées à notre climat. Le frelon asiatique est arrivé de Chine par bateau, en ayant voyagé dans les conteneurs des cargos.

A lire aussi

Sur le même sujet

ITW Jonas Haddad Avocat de Henda Ayari

Les + Lus