• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

une société normande cartonne dans la mode du Vintage

Une nouvelle vie pour des tonnes de vêtements / © Stéphane L'hôte
Une nouvelle vie pour des tonnes de vêtements / © Stéphane L'hôte

Mad Vintage est une entreprise familiale implantée à Canteleu. C'est Avner Sabban qui, il y a 40 ans, a eu l'idée de parcourir le monde pour acheter des vêtements d'occasion afin de les revendre à des friperies. 

Par Stéphane Lhôte

une société normande cartonne dans la mode du Vintage

Avec ses deux fils Rony et Robin, le chef d'entreprise possède aujourd'hui  un petit empire dans le domaine de la fripe et sa marque attire de plus en plus de clients. Tout commence à Canteleu dans d'immenses hangars de plus de 20 000 m2. Des tonnes de vêtements entassés dans des sacs attendent d'être triés pour enfin avoir droit à une nouvelle vie.
Un hangar gigantesque plein de vêtements / © Stéphane L'hôte
Un hangar gigantesque plein de vêtements / © Stéphane L'hôte
Une quarantaine de personnes travaillent dans les hangars. Il y a ceux qui trient, ceux qui rangent, qui cousent, il faut mettre sur cintre, étiqueter préparer pour les magasins....Une équipe bien rodée qui circule entre les montagnes de jeans usagés.
Une montagne de jeans usagés / © Stéphane L'hôte
Une montagne de jeans usagés / © Stéphane L'hôte
Le principe est asez simple, ils achètent à des usines, des vêtements conditionnés par sacs. Des  jeans, tee-shirts, jupes, shorts provenant de collectes et vendus au poids que l'entreprise remet au goût du jour. L'achat de produits recyclés étant très tendance et surfant sur la vague écologique, les boutiques fonctionnent très bien et l'entreprise s'agrandit.
Manipulation des sacs de vêtements / © Stéphane L'hôte
Manipulation des sacs de vêtements / © Stéphane L'hôte
Plus de 120 employés travaillent dans l'entreprise. Au total, 27 magasins dont un à Londres et plusieurs à Paris. Toujours dans des endroits de 1er choix: rue de Rivoli, quartier du Marais....des emplacements de premier ordre pour des vêtements qui n'ont que le nom de fripes. En effet, le concept est d'avoir des boutiques et des produits ressemblant à des magasins classiques. Décors soignés, odeur d'encens, habits sur cintres et accueil personnalisé font le succès de la marque. 
Boutique Mad Vintage à Rouen / © Stéphane L'hôte
Boutique Mad Vintage à Rouen / © Stéphane L'hôte
Avner et ses deux fils vont continuer à parcourir le monde pour dénicher de bonnes affaires et sont prêts à s'attaquer au marché européen. En France, 50 000 tonnes de vêtements sont collectés contre environ 200 000 à 300 000 tonnes en Allemagne. Le marché de la fripe a donc de beaux jours devant lui et Mad Vintage également.
Un immense hangar à remplir / © Stéphane L'hôte
Un immense hangar à remplir / © Stéphane L'hôte
Le tri pour répondre à la demande / © Stéphane L'hôte
Le tri pour répondre à la demande / © Stéphane L'hôte
Des rayons soignés de vêtements / © Stéphane L'hôte
Des rayons soignés de vêtements / © Stéphane L'hôte
Une famille dans le monde de la fripe / © Stéphane L'hôte
Une famille dans le monde de la fripe / © Stéphane L'hôte

Sur le même sujet

Documentaire L'histoire des commémorations du Débarquement - mai 2019

Les + Lus