Des TGV en renfort sur la ligne Paris-Rouen-Le Havre

En attendant l'arrivée de nouvelles rames neuves, et pour améliorer les conditions de voyage, la SNCF met en circulation des TGV
 
4 novembre 2020 –  Gare de Rouen - 9h52 : première rame de TGV en renfort sur la ligne Le Havre-Paris
4 novembre 2020 – Gare de Rouen - 9h52 : première rame de TGV en renfort sur la ligne Le Havre-Paris © Damien Lefauconnier / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)
En 2020, un voyage en train de Paris au Havre via Rouen dure plus longtemps que dans les années trente. Les trains rapides décrits dans la "Bête humaine" avaient alors une fonction importante. Celle de permettre aux Parisiens d'aller aux Etats-Unis.

Avant les avions de Roissy, et pour un trajet le plus court, il fallait aller au Havre pour embarquer à bord des paquebots à destination de New-York.
Des décennies plus tard, la ligne de chemin de fer Paris-Rouen-Le Havre (l'une des plus anciennes de France) est mal en point.
Les navetteurs, ces Normands qui travaillent à Paris et qui prennent le train tous les jours en savent quelque chose !

Un plan d'actions

Cette question des trains normands, Hervé Morin en a fait un thème de campagne pendant les élections régionales de 2015. Une fois élu à la tête de la Normandie réunifiée, il a multiplié les actions pour tenter d'améliorer la situation.
 
Parmi elles : l'achat de rames neuves, en cours de fabrication dans l'usine française de Bombardier.
Mais des retards de livraison de ces rames et une dégradation des conditions de circulation sur les rails la Normandie et Paris ont, en août 2020, conduit Hervé Morin à réclamer des solutions rapides au PDG de la SNCF.

Un plan d'action a été ensuite présenté en octobre avec pour objectif de faire cesser les dysfonctionnements récurrents subis quotidiennement entre la Normandie et Paris.
L'une de ces mesures, en attendant de pouvoir améliorer le temps de trajet et la régularité, vise à améliorer le confort des clients de la SNCF. Histoire de faire oublier les trajets sans chauffage, sans toilettes, ou debout, dans des rames trop petites.

La solution trouvée par la SNCF est de récupérer 3 rames de TGV  Atlantique pour les faire circuler sur la ligne Paris-Rouen-Le Havre. Ces rames ne circuleront évidemment pas à grande vitesse mais offriront de bonnes conditions de confort.  
Ces rames de TGV assureront trois trajets quotidiens sur l'axe Paris-Rouen-Le Havre jusqu'en mai 2021.

Ce mercredi matin (4 novembre 2020) le premier TGV, parti du Havre à 9h est  arrivé en gare de Rouen à 9h51 avant de repartir vers Paris où il est arrivé à 11h23.
4 novembre 2020 –  Gare de Rouen : première rame de TGV en renfort sur la ligne Le Havre-Paris
4 novembre 2020 – Gare de Rouen : première rame de TGV en renfort sur la ligne Le Havre-Paris © Damien Lefauconnier / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
trains régionaux économie transports transports en commun sncf