Un groupe de supermarchés halal rachète cet abattoir pour 600 000 euros

C'est très probablement la fin du feuilleton concernant l'abattoir de Forges-les-Eaux. Lundi 19 février dans l'après-midi, un groupe de supermarchés halal a remporté les enchères pour l'ensemble du matériel du site brayon. L'activité devrait donc reprendre sans la filière porcs. Un soulagement pour les élus locaux qui avaient encore l'espoir de voir l'abattoir relancer son activité.

Les enchères ont duré... une minute. Suffisant pour qu’un acquéreur, le groupe de supermarchés halal, H Market, remporte l’ensemble du matériel de l’abattoir de Forges-les-Eaux (Seine-Maritime). Le prix de départ était fixé à 400 000 euros.   

"On redémarre l'abattoir"

Une très bonne nouvelle pour la maire de la commune. « 600 000 euros, c'est un moyen pour les créanciers d'être payé de leurs dettes antérieures, détaille la maire Catherine Lesueur. L'acquéreur est quelqu'un qui veut travailler à Forges donc ça signifie qu'on redémarre l'abattoir, c'est de l'emploi, c'est de l'activité, c'est une réponse aux éleveurs. »

Le début d’une nouvelle histoire qu’il va tout de même falloir surveiller de près… Pour ne pas connaître de nouveaux déboires d’ordres financiers qui ont conduit à la liquidation judiciaire du site au printemps 2023.

Fini l'abattage de porcs

"On touche à du sécuritaire alimentaire avec des conditions de propreté, d'hygiène très importantes, explique Catherine Lesueur. Évidemment, tout ça va être chapeauté par les services concernés. Pour celui qui a acheté aujourd'hui, c'est parti pour un certain nombre de semaines et de mois de préparation, d’organisation".

Du côté des éleveurs, on est également soulagé de cette vente. « On ferme de plus en plus d'abattoirs en France, déclare Patrick Heude, éleveur. Un moment, on n'a pas le choix : il faut faire de la route aux bêtes, Ce n’est pas normal, le bien-être animal je sais ce que c'est. Je suis bien content qu'on continue et qu'on garde l'abattoir qui est repris. »

La quasi-totalité des chaînes devraient reprendre du service… mis à part l’abattage de porcs.

Aucune date, ou conditions de reprise de l’activité n’ont été dévoilées.