Université en Normandie : nouvelle rentrée, nouvelles formations

A partir de la rentrée prochaine en septembre 2017, les universités proposent de nouvelles formations pour les cinq années à venir. A noter également la création d’un parcours de spécialisation progressive en licence. 


C’est un nouveau cycle qui commence en septembre 2017. Les universités mettent en place une offre de formation renouvelée jusqu’en 2021. "Ce n’est pas une grande révolution", commente Joël Alexandre, président de l’Université de Rouen. "Ce sont des ajustements, des éléments qui jouent sur les richesses disciplinaires". Les grands pôles (arts, lettres, langues, droit, économie, gestion, sciences humaines et sociales, sciences et technologies) restent donc identiques. 

Le futur étudiant a le droit à l’erreur 

Néanmoins, la spécialisation progressive en licence reste la grande nouveauté. Un étudiant qui intègre l’université à la rentrée prochaine aura le droit à l’erreur. Il va alors partir sur un socle de matières générales et pouvoir se spécialiser au fil des semestres. Pendant les trois premières années de ses études, il va affiner ses projets, élaborer le projet de projet de formation qui lui ressemble. S’il décide de modifier son parcours, il en a désormais la possibilité puisque des passerelles sont établies entre les disciplines. "L’intérêt de cette spécialisation réside dans la différenciation : l’étudiant peut s’ouvrir à la pluridisciplinarité", remarque Pascal Reghem, président de l’Université du Havre. 

Autre changement : "nous faisons apparaître la notion de compétences, comme rédiger correctement un document. Au-delà des connaissances et des savoirs, l’étudiant doit les valoriser. Or, il a du mal à le faire. Pourtant, c’est très important vis-à-vis du monde économique", selon Pascal Reghem. Les conseils de perfectionnement sont également créés pour favoriser la formation continue.

100 000 étudiants en Normandie 

La Normandie compte 100 000 étudiants (42 000 dans l’agglomération rouennaise). Les trois centres, à Rouen, Le Havre et Evreux, réunies dans Normandie Université proposent pour la première fois 16 masters co-accrédités. "Nous nous appuyons sur les compétences complémentaires de chacune. Il y a des équipes enseignantes mixtes. Parfois, ce sont qui se déplacent. A d’autres moments, ce sont les étudiants. Tout cela enrichit l’offre", se réjouit Joël Alexandre. Des formations communes qui ne préfigurent pas une fusion des trois sites. Les présidents d’université préfèrent le modèle de type fédéral. 

Journée portes ouvertes

L’Université de Rouen samedi 4 février de 9h30 à 17 heures, de l’Université du Havre les 11 et 12 mars, à l’Université de Caen les 4, 11, 13 février et les 3 et 4 mars