L'Université de Rouen fermée administrativement jusqu'au samedi 21 avril

Publié le Mis à jour le
Écrit par Clé Arouche

Hier (mardi 17 avril), le président de l'Université de rouen, Joël Alexandre, a pris un arrêté de fermeture administrative du campus principal de Mont-Saint-Aignan. Ce matin, le site est quasi désert. Aucun cours, ni aucun examen n'a lieu.

Dans un communiqué de presse, Joël Alexandre explique :

Suite aux menaces d’une extension des blocages et face au risque accru de débordements tels que ceux des derniers jours, ni le bon fonctionnement du service public, ni la sécurité des étudiants et des personnels ne peuvent être assurés dans des conditions satisfaisantes.


Tous les bâtiments situés sur ce campus, enseignement, recherche, bibliothèques universitaires, directions et services, sont concernés. En conséquence, les cours prévus jusqu'au 21 avril sont annulés, les examens sont quant à eux reportés.

Résultat, le campus des plateaux nord est désert ce mercredi matin.

 


Sur les réseaux sociaux, certains dénoncent cette situation.
 


Une mobilisation estudiantine qui dure depuis plusieurs semaines 
 


Elle n'est pas aussi massive que dans d'autres universités comme Rennes ou Paris mais la mobilisation des étudiants de l'Université de Rouen contre le dispositif Parcoursup dure depuis plusieurs semaines.

Hier (mardi 17 avril), une centaine d'étudiants ont bloqué des amphithéâtres et le bâtiment des services administratifs, dont celui de la présidence.

Une assemblée générale des étudiants a eu lieu ce mercredi après-midi à 15h devant l'Hôtel de ville de Rouen.

 



Le reportage de Raphaël Deh et Olivier Flavien :