VIDEO. Star de l'Armada de Rouen, le navire école brésilien "Cisne Branco" heurte un pont en Équateur

Le trois-mâts brésilien a heurté un point lundi en Equateur sans faire de blessé. Un accident rarissime pour celui qui était l'une des stars de l'Armada de Rouen en 2019.

Le "Cisne Branco", majestueux navire-école des forces navales brésiliennes, a accidentellement heurté un pont lundi 18 octobre dans le port équatorien de Guayaquil. La Marine nationale équatorienne a précisé mardi que l’incident n’avait pas fait de blessé. Une vidéo circulant sur Twitter montre les trois mâts du voilier entrer en collision de façon spectaculaire avec un pont piétonnier basculant au-dessus du fleuve Guayas, sans que le remorqueur censé aider le navire dans sa manoeuvre ne parvienne à empêcher le choc. L'accident, qui a aussi entraîné le naufrage du remorqueur, n'a fait aucun blessé et une enquête administrative a été ouverte.

Le "Cisne Branco", arrivé samedi à Guayaquil dans le cadre d'une croisière internationale, est "entré en collision avec un pont, possiblement à cause de l'effet du courant", a indiqué la Marine brésilienne dans un autre communiqué. "Un remorqueur local, qui soutenait le bateau, a chaviré pendant ce mouvement", a-t-elle confirmé, ajoutant que le voilier serait mis à quai à Guayaquil pour inspection des dégâts.

Le Cisne Branco de retour à Rouen en 2023 ?

Construit aux Pays-Bas et lancé en 1999, le "Cisne Branco" représente le Brésil lors de nombreux événements internationaux. Il avait fait sensation et attiré tous les regards lors de la dernière Armada à Rouen en 2019.

Il pourrait d’ailleurs faire son retour en Seine-Maritime en 2023 à l’occasion du retour de l’Armada.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armada mer nature grands voiliers