Dans la Seine Maritime et dans l'Eure, la Toussaint en temps de confinement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Raphaëlle Besançon.

Ce week-end de Toussaint 2020 ne ressemble à aucun autre. Malgré ces premiers jours de reconfinement, les fleuristes et les cimetières restent ouverts.

Malgré le reconfinement, débuté le 30 octobre pour une durée minimum d'un mois, les fleuristes sont autorisés à ouvrir jusqu'à dimanche 1er novembre.

"On est soulagé, confie Christian Boulanger, artisan fleuriste à Évreux (Eure). Pour ma part, j'ai acheté mon stock de chrysanthèmes depuis quinze jours. Si je n'avais pas pu les vendre, qu'en aurais-je fait ? "

Cette Toussaint 2020 demeure malgré tout très différente des autres.

Lors des livraisons qu'il effectue directement dans les cimetières, Christian Boulanger observe une augmentation de son activité de 20% à 30%, en raison du "Covid et de l'interdiction de se déplacer à plus de 100 km", explique-t-il.

Reportage de Thomas Chammah, Franck Levasseur et Carole Lebret :
La Toussaint en temps de confinement


Quelles restrictions ?

Si les cérémonies de la Toussaint sont maintenues et les cimetières ouverts pendant tout le confinement, des restrictions existent.

Pour aller fleurir la tombe de ses proches, une attestation de sortie sera nécessaire. Il faudra cocher la case de motif familial impérieux. La limite de 1 km n'est plus appliquée mais sera de nouveau en vigueur à partir de lundi 2 novembre.

"Les lieux de culte peuvent continuer à accueillir des cérémonies ce week-end et lundi 2 novembre", précise la préfecture de Seine-Maritime. Le diocèse de Rouen ajoute en effet que : "Les célébrations du 1er et du 2 novembre restent publiques."

En revanche, à partir du 2 novembre, minuit, les cérémonies religieuses seront interdites, à l'exception des cérémonies funéraires dans la limite de 30 personnes.

Le port du masque est obligatoire sauf pour l'accomplissement des rites. Une distanciation physique d'un mètre est demandée, sauf entre les personnes appartenant à un même foyer ou venues ensemble (dans la limite de six personnes).

Côté magasins, les fleuristes peuvent rester ouverts jusqu'à dimanche, puis, comme tous les commerces dits "non-essentiels", ils devront fermer leurs portes.

Cependant, certains commerces, comme les jardineries par exemple, ont obtenu l'autorisation de rester ouverts. Voici la liste des commerces qui peuvent ouvrir.


Les cérémonies à Rouen

Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, présidera les offices de la Toussaint à la cathédrale Notre-Dame de Rouen. Dimanche 1er novembre, il célèbrera la messe solennelle à 10h30. Puis, à 16h, il invite les professionnels de santé aux Vêpres.

Lundi 2 novembre, à 10 h, une messe sera donnée pour les défunts à la cathédrale, en particulier les victimes du terrorisme et de la Covid 19.

Mgr Dominique Lebrun adressera une lettre de quatre pages aux fidèles du diocèse de Rouen. Les horaires des offices de la Toussaint dans le diocèse de Rouen sont disponibles sur le site du diocèse à la rubrique paroisses.

À Rouen, le système de voiturette (type golf) qui permet aux personnes âgées de se déplacer au sein des cimetières de la ville est maintenu pour la Toussaint (deux personnes maximum dans le véhicule, avec gel et masques).