Cet article date de plus de 4 ans

Seine-Maritime : la filière de recyclage des huiles de vidange grippée, devinez qui va payer ?

L'automobiliste paie déjà une taxe lorsqu'il achète une huile de moteur...il risque d'en payer une autre lors de la vidange. La filière de recyclage est pénalisée par la baisse du prix du pétrole qui rend peu chères les huiles neuves qui ne sont pas issues du recyclage
Le coût de la vidange risque d'augmenter avec une nouvelle taxe
Le coût de la vidange risque d'augmenter avec une nouvelle taxe © France 3 Normandie


A la rentrée, les garagistes risquent de devoir payer la collecte des huiles de vidange qu'ils ont stockées. Un arrêté devrait être signé pour rendre ce service payant. La taxe se répercutera sur la facture de révision auto des conducteurs.

L'automobiliste paiera donc 2 fois pour le recyclage. A l'achat de l'huile, et lors de la vidange..... Le recyclage obligatoire  et la collecte gratuite étaient des mesures salutaires pour l'environnement. Cela évite de voir des pollutions sur le bord de rivière, traces de vidanges sauvages.

La chute des prix du pétrole permet de vendre des huiles neuves à bon prix. Les deux entreprises de Seine-Maritime qui régènèrent les huiles usagées sont impactées. 

Reportage de Bénédicte Drouet et Hervé Guiraudou

Intervenants :
Richard Lett, président de la société "Eco-Huile"
Sébastien Bunel, co-gérant d'un garage automobile
Agnès Canayer, sénatrice de la Seine-Maritime


durée de la vidéo: 01 min 59
Lillebonne (76) : le recyclage des huiles usagées en difficulté



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société économie