• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Une semaine sur le pont pour découvrir les métiers de la Mer en Normandie

© pole emploi maritime
© pole emploi maritime

Votre avenir professionnel passera t il par la mer? En Normandie, la semaine de l'emploi maritime permet de faire découvrir les multiples facettes de ce secteur en pleine croissance. Au programme: de nombreux ateliers pratiques et portes ouvertes dans les établissements concernés.     

Par Catherine Lecompte

A la découverte des métiers du maritime !
Pôle emploi et ses partenaires organisent, du 11 au 16 mars 2019, une semaine spéciale pour expliquer les métiers de la mer et rencontrer des entreprises qui recrutent et des centres de formation correspondant.

Retrouvez le programme détaillé sur le site internet dédié.

Ce secteur qui a le vent en poupe en Normandie promet un doublement des emplois d’ici 2030. 
Avec l’un des plus grands domaines maritimes au monde, la France dispose depuis longtemps d’un potentiel de développement économique majeur.
Ce potentiel est aujourd’hui renforcé par les évolutions technologiques et les nouveaux produits et services développés par de nombreuses entreprises de la filière représentant plus de 900 métiers en mer et sur terre.

Et le choix est vaste avec un grand nombre de profils différents comme ceux de chaudronnier, stratifieur, ingénieur industriel, conducteur de grue, agent de transit maritime, mécanicien-réparateur de bateaux de plaisance, écailler, aquaculteur…

 
itw Pierre Marie Hebert


Soutenue par le Secrétariat Général de la Mer, cette semaine de l’emploi maritime s’inscrit comme l’une des actions maritimes prioritaires de l’Etat depuis les décisions du Comité Interministériel de la Mer (CIMer) de novembre 2018.

Un parrain officiel

Cette 4ème édition est parrainée par Hervé Guillou, PDG de Naval Group, Président du GICAN (Groupement des Industries de Construction et Activités Navales) et du Comité Stratégique de Filière des Industries de la Mer.

Zoom sur les métiers du maritime

Les activités maritimes recouvrent de multiples métiers et secteurs d’activités, tels que la pêche et les cultures marines, la construction et maintenance navale, la manutention portuaire, la transformation des produits de la mer, etc.

L'entreprise Crustafrais, près de Dieppe, est spécialisée dans le conditionnement de crustacés. Elle a ouvert ses portes pour la semaine, aux jeunes intêréssés par la filière et ses débouchés dans l'entreprise. 
 
L'entreprise Crustafrais
 

En parallèle, des activités indirectement liées à l’économie maritime, comme « l’Hôtellerie Restauration » et les « Activités et loisirs littoraux », sont également des moteurs de l’emploi sur certains territoires du littoral normand.

La filière maritime est ainsi structurée en une dizaine de familles, regroupant 936 appellations métiers et 54 activités.

Chiffres-clés :

59 300 salariés et 7 040 établissements - à fin 2017
Soit 7% des emplois salariés de la région, 4% hors activités liées au tourisme (avec 31 100 salariés et 1 440 établissements)

204 900 déclarations préalables à l'embauche - hors intérim, cumul 2018
dont 3 embauches sur 10 concernent les activités non liées au tourisme (soit 57 200 DPAE)

19 750 demandeurs d’emploi - cat. A, B, C / moyenne annuelle 2018
dont 40% recherchent des métiers maritimes hors tourisme (soit 7 850 personnes)
 4 500 entrées en formation - cumul annuel (oct. 2017 à sept. 2018)
Avec 6 entrées en formation sur 10 dans les domaines maritimes non liés au tourisme (soit 2 545 entrées)


 

Sur le même sujet

Incendie à Biotropica, la serre zoologique de Val de Reuil (Eure)

Les + Lus