Rentrée 2021 sous le signe de l'espoir dans les lycées professionnels de Normandie

Les épisodes de confinement ont pénalisé les filières professionnelles en empêchant travaux pratiques en présentiel et stages en entreprises. Ce 2 septembre, jour de la rentrée, élèves et enseignants souhaitent rattraper le temps perdu. Exemple en Seine-Maritime.

A une trentaine de kilomètres à l'Est de Dieppe, près de la Picardie, le lycée professionnel de Eu-Le Tréport (Seine-Maritime) s'appelle Le Hurle-Vent.

On y enseigne divers métiers dont ceux de l'hôtellerie et de la restauration avec des filières Bac pro cuisine, Bac pro commerce et Bac pro commercialisation et services en restauration.

Si certaines matières ont pu être enseignées à distance, l'apprentissage des gestes techniques et la transmission du savoir-faire dans des conditions réelles a été empêché pendant les mois de confinement.

Alors que les 300 élèves faisaient ce jeudi matin leur rentrée 2021 et que ceux de Seconde étaient accueillis avec bienveillance (surtout ceux qui vont découvrir pour la première fois l'internat), le proviseur de l'établissement exprimait l'espoir que cette année scolaire se passe de manière normale.
"Il s'agit d'envoyer des éléments positifs à nos nouveaux élèves qui entrent ce matin, malgré le contexte sanitaire et les protocoles successifs que nous avons dû affronter ces dernières années."

Ma foi, nous sommes maintenant rôdés, malgré une certaine tension sur les emplois du temps au vu des protocoles qui s'imposent à nous.
La rentrée sera sereine ! "

Laurent Codron,
proviseur du lycée professionnel Le Hurle-Vent de Eu-Le Tréport (Seine-Maritime)

Dans tous les lycées professionnels, le sujet d'inquiétude de cette rentrée 2021 concerne les possibilités qu'auront les élèves pour effectuer des stages en entreprise.

Au lycée "Le Hurle-Vent, Laurent Codron se dit optimiste :
"Ce qu'on peut envisager et ce qu'on souhaite, ce qu'on appelle de nos vœux, c'est de pouvoir à nouveau nous ouvrir vers l'extérieur parce que pour les lycées professionnels, c'est extrêmement important de pouvoir envoyer dans des conditions normales nos élèves en périodes de formation en milieu professionnel."

"Et les milieux qui nous concernent ont beaucoup souffert. Les choses semblent se rétablir, donc tous les espoirs sont permis…"

Autre projet pour l'année scolaire 2021-2022, dans ce lycée professionnel de Eu-Le Tréport, celui  de pouvoir, dans le cadre du programme Erasmus, envoyer professeurs puis élèves à l'étranger, en Italie.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société rentrée scolaire confinement : école à la maison santé