Cet article date de plus de 3 ans

Le trafic roulier du port du Havre en bonne forme

Sur le port du Havre, il n'y a pas que des containers ou des hydrocarbures. Derrière l'écluse François 1er, des milliers de voitures sont chargées ou déchargées sur le terminal roulier. L’an dernier, la croissance du terminal a grimpé à 18%.
© France 3 Baie de Seine
2017 fut une année record pour le terminal roulier du port du Havre. 370.000 véhicules y ont été importés ou exportés. Essentiellement des voitures neuves. Sur l'immense terre-plein de 104 hectares, il y a des Renault, des Mini, des Dacia, des Kia, des Citroën... Des lignes régulières permettent des connexions avec 130 ports dans le monde. 
Le trafic roulier est très volatile. Les ports nord-européens se livrent une concurrence acharnée pour séduire et convaincre les constructeurs et importateurs. Depuis quelques années, la tendance est à la hausse. Le prochain objectif est de convaincre une grande marque japonaise de passer par le Havre plutôt que par la Belgique pour atteindre le marché français.

reportage de Danilo Commodi, David Frotté et Rozenn Méheust
avec des interviews de
- Barko Mykola ; Chef-officier du Neptune Aegli
- Hervé Cornède : directeur commercial du port du Havre

Le terminal roulier du port du Havre

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine sorties et loisirs mer ports économie transports transports maritimes automobile