Des trains neufs pour la Normandie

Hervé Morin visite ce mardi 16 octobre l'usine Bombardier de Crespin (59), où sont fabriqués les Omneo Premium. 40 trains de ce type circuleront à partir de janvier 2020 sur les lignes Paris-Caen-Cherbourg et Paris-Rouen-Le Havre.
L'Omneo Premium dévoilé dans l'usine Bombardier de Crespin (59)
L'Omneo Premium dévoilé dans l'usine Bombardier de Crespin (59) © France 3 Normandie / Jean-Baptiste Pattier

 

© France 3 Normandie / Jean-Baptiste Pattier

Le président de Région et Jean-Baptiste Gastine, vice-président de la Région Normandie en charge des transports, ont visité aux côtés de Laurent Bouyer, président de Bombardier Transport France, les lignes de production.
 
Le câblage des trains
Le câblage des trains © France 3 Normandie / Jean-Baptiste Pattier

A Crespin (59), entre 45 et 50 rames du type Omneo premium sortent chaque année du site Bombardier. 

 
Ligne de production des Omneo Premium
Ligne de production des Omneo Premium © France 3 Normandie / Jean-Baptiste Pattier
 
© France 3 Normandie / Jean-Baptiste Pattier



40 trains en circulation à partir de janvier 2020


Déja en test depuis cet été et jusque début novembre en Normandie, ces nouveaux trains circuleront dès 2020 sur les lignes Paris-Caen-Cherbourg et Paris-Rouen-Le Havre. 

Connexion wifi, affichage de la réservation sur les sièges, prises électriques font partie des services proposés à bord de ces trains entièrement accessibles aux personnes à mobilité réduite.
 
Des services choisis par les Normands eux-mêmes lors d'une consultation publique menée en 2016.
© France 3 Normandie / Jean-Baptiste Pattier
© France 3 Normandie / Jean-Baptiste Pattier
 
Visite filmée à bord de ces trains dernier cri signée Jean-Baptiste Pattier, Bruno Belamri et Serge Brouzes.
 
Des trains neufs pour la Normandie


 

Un combat de longue haleine pour Hervé Morin

En avril 2016, quelques mois après son arrivée à la tête de la Région, Hervé Morin signe un protocole Région-Etat. 

Par cette convention, l'Etat transfère à partir de 2020 à la Région la gestion de cinq lignes dites « Train d’Equilibre du Territoire » (TET) :
Au programme pour la Région : la gestion du cadencement, des horaires et des équipements.

En échange, l'Etat s'engage à renouveler d'ici 2020 les matériels roulants sur les lignes Paris-Caen-Cherbourg/Trouville-Deauville et Paris-Rouen-Le Havre. Montant de l'investissement : 1,2 milliard d'euros.

Un peu plus tard, en février 2018, exaspéré, le président de Région qualifiait même le service de l'Etat d"'indigne" dans un courrier adressé à la ministre des Transports.
 







 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région normandie trains régionaux économie transports