Une charte pour améliorer l'accès aux soins des personnes handicapées en Normandie

© Sébastien Jarry/ Photo MaxPPP
© Sébastien Jarry/ Photo MaxPPP

C'est un paradoxe, 70% des personnes handicapées ont des difficultés pour se soigner. Cabinets inaccessibles, réticences de professionnels de santé... Le 24 mars la charte Jacob a été signée au Havre pour que cela change

Par Sylvie Callier



C'est le père de deux enfants handicapés qui mène le combat grâce à l'association "handidactique" Pascal Jacob a notamment constaté de grandes difficultés pour l'accès aux soins dentaires, la médecine générale ou spécialisée.

Cette réalité est difficile à regarder en face dans le milieu médical.  L'impossibilité de guérir le handicap ne doit pourtant pas être vue comme un échec.  La longévité progresse grâce à des thérapies et des soins pour améliorer la qualité de vie.

 La consultation d'une personne handicapée prend plus de temps et nécessite parfois une formation. C'est l'une des clés du problème.

"L'urgence actuelle d’une réponse s’impose pour répondre aux attentes des professionnels qui restent très démunis face au manque de formation, de moyens et de prise en charge des personnes handicapées dans le cadre de leurs soins."

La charte découle d'un rapport confié à Pascal Jacob par le ministère de la santé. Elle est adoptée dans de nombreuses régions. C'est désormais le cas en Normandie.

Reportage d'Emilien David et Anne-Laure Meyrignac

Intervenants : 
Fatouma Lebaillif, mère de Norah
Docteur Thomas Duflocq, médecin au Centre Infantile Raymond Lerch
Pascal Jacob, président d'"Handidactique", à l'origine de la charte Romain Jacob


Le Havre : une charte pour que les personnes handicapées soient mieux soignées


Sur le même sujet

Festival Ouest Park au Havre

Les + Lus