• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Les universités de Normandie font leur entrée dans un classement mondial

L'université de Caen a été reconstruite après-guerre. / © France 3 Normandie
L'université de Caen a été reconstruite après-guerre. / © France 3 Normandie

Normandie Université figure à la 800e place dans le World Université Ranking 2019 établi par une revue spécialisée britannique. Ces palmarès des meilleurs établissements d'enseignement supérieurs sont toujours sujets à caution. Mais il est toujours préférable d'en être.

Par Pierre-Marie Puaud

À quel classement se fier ? Celui de Shangaï s'appuie, entre autre, sur le nombre de prix Nobel et la quantité de publications scientifiques. Un autre établi par QS Top University s'appuie sur la réputation, les débouchés professionnels et l'ouverture internationale. Le World University Ranking assure être le plus exhaustif et le plus juste (mais peut-il affirmer le contraire ?). La revue britannique Time Higher Education se base sur une série de treize critères forcément incontestables allant de la qualité de l'enseignement à la performance de la recherche en passant par la qualité des échanges internationaux. Et "c'est la première fois qu'un établissement d'enseignement supérieur et de recherche normand entre dans ce prestigieux classement", se félicite la présidence de Normandie Université.

Certes, le regroupement des universités de Rouen, de Caen et du Havre pointe à la 800e place, assez loin des établissements élitistes anglais d'Oxford et de Cambridge qui arrivent en tête. Mais il figure dans le gratin mondial (parmi 1250 universités). Et c'est déjà essentiel pour Normandie Université. L'entrée dans le classement "valide la stratégie collective poursuivie depuis quelques années par les établissements membres de Normandie Université et accroît leur visibilité sur la scène nationale et mondiale."

Time Higher Education indique que l'université de Rouen et ses 27 000 étudiants se distingue par la présence de deux établissements de renom, l'INSA (une école de sciences appliquées) et l'ENSA (une école d'architecture). Le magazine britannique évoque aussi l'université de Caen fondée par le roi anglais Henry VI en 1432. Elle compte aujourd'hui 29 000 étudiants et une prestigieuse école d'ingénieurs, l'ENSICAEN. Caen fait également bonne figure dans le classement des villes où il fait bon étudier que publie le magazine l'Étudiant. Mais curieusement, il n'est pas fait mention du carnaval étudiant, le plus important dans son genre en Europe. Ce n'est pourtant pas la moindre des raisons qui pousse à venir étudier à Caen !

 

Sur le même sujet

La cathédrale de Rouen a connu plusieurs incendies

Les + Lus