UNSS : quand le sport scolaire mène à un championnat du monde en Normandie

Publié le
Écrit par Boris Letondeur
De nombreux élèves viennent à l'UNSS par le cross country, pratique numéro 1 en France.
De nombreux élèves viennent à l'UNSS par le cross country, pratique numéro 1 en France. © NICOLAS CREACH / MAXPPP

En mai 2022, les ISF Gymnasiades se dérouleront en Normandie. Sorte de championnat du monde du sport scolaire, l'évènement rassemblera 3500 athlètes de 80 pays, dont 300 jeunes écoliers français. L'occasion d'un focus sur l'UNSS, qui permet la pratique sportive dans les collèges et les lycées.

Qu'ont en commun Raphaël Varane, Nicolas Batum et Renaud Lavillenie ? Ces trois fleurons du sport français, champions du Monde, d'Europe ou Olympiques ont tous été licenciés à l'UNSS à un moment de leur scolarité. Ils ont passé des mercredis après-midis à découvrir et pratiquer d'autres sports que ceux dans lesquels ils excellent au plus haut niveau mondial. 

L'UNSS, pour Union nationale du sport scolaire, existe depuis 1931. Elle revendique cette année 538 809 licenciés, dans les 9315 établissements scolaires partenaires, qu'ils soient publics ou privés. Un nombre d'adhérents en très forte baisse puisqu'avant la pandémie de Covid-19, près de 1,2 millions d'élèves y étaient inscrits, ce qui signifiait qu'un élève sur cinq pratiquait un sports via l'UNSS. 

De nombreuses AS (associations sportives) n'ont pas fonctionné l'année dernière à cause du Covid-19. La grande problématique était l'application du protocole sanitaire à l'école. Durant toute une période, il ne pouvait pas y avoir de brassage d'élèves. Or, c'est le principe de l'UNSS. Les parents ont payé une cotisation et les enfants n'ont pas eu de cours.

Carine Albertus, responsable multi-média à l'UNSS

L'UNSS, c'est avant tout l'occasion de pratiquer un sport à un tarif abordable. Une licence coûte en moyenne une vingtaine d'euros, bien moins qu'une inscription dans un club de sport. Cela dit, il s'agit d'un forfait de trois heures par semaine, soit souvent moins de temps de pratique que dans un club.

L'UNSS, pas uniquement du sport

De nombreux élèves choisissent de ce fait de cumuler une discipline en club et la pratique d'une activité proposée par l'UNSS, car il est possible de simplement s'entraîner, sans être obligé à prendre part aux compétitions. D'ailleurs, l'Union détient aussi une dimension éducative et culturelle forte, notamment via les programmes "jeunes officiels".

Ils permettent d'initier les licenciés à des rôles sociaux autour du sport. Les jeunes peuvent ainsi se muer en organisateurs de compétitions, en arbitres, en reporters, en secouristes ou encore interprètes. Des stages et des certifications sont même disponibles. Une autre manière d'aborder la pratique sportive. 

Les disciplines proposées dépendent de plusieurs facteurs : les installations et équipements sportifs autour de l'établissement, la sensibilité et les compétences des professeurs, les liens avec les différents clubs locaux et la volonté des enfants. L'intérêt de l'UNSS, c'est aussi la découverte. On  peut démarrer l'année avec du badminton, puis enchaîner avec de la piscine.

Carine Albertus, responsable multi-média à l'UNSS

En France, 116 disciplines sportives sont dispensées à travers l'UNSS. Des sports individuels, collectifs, partagés, adaptés... disputés en salle, à l'extérieur; en mer, dans les bois ou dans les airs. Vingt d'entre elles sont présentes aux ISF Gymnasiades

Les Gymnasiades 2022 en Normandie

C'est l'équivalent des Jeux Olympiques, sans en avoir le nom. Elles rassemblent sur une semaine les meilleurs sportifs du monde entier, âgés de 15 à 18 ans et pratiquant le sport via leur établissement scolaire. 3 500 collégiens et lycéens internationaux ont pris rendez-vous en Normandie, du 14 au 22 mai 2022.

Ils se défieront dans 20 disciplines dont 3 para-sports, qui auront lieu à Caen, Rouen, Le Havre, Montivilliers, Val-de-Reuil, Pont-Audemer, Deauville, Granville et dans la forêt d'Ecouves. La délégation française comportera environ 300 athlètes issus des sections UNSS des collèges et lycées publics ou privés de l'Hexagone.  

En son sein, également 200 "jeunes officiels". Ils seront chargés d'encadrer la manifestation, d'organiser ou d'arbitrer les compétitions, ou encore d'en rendre compte via des reportages. 

Il est encore temps pour les jeunes normands de participer à ce rendez-vous mondial dans la région. Dans certaines disciplines, les sélections sportives n'ont pas encore débuté, mais mieux vaut se dépêcher de se renseigner auprès de ses professeurs d'EPS. La course est lancée, le mois de mai va vite arriver. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.