Vélo vs voitures : les règles de bonne conduite à adopter pour éviter les accidents

Au lendemain d'un nouvel accident entre un véhicule et des cyclistes dans la Manche, voici un point de rappel sur les chiffres de l'accidentologie, sur les obligations des usagers de la route, et les bons comportements à adopter pour cohabiter en bon intelligence, au volant ou guidon en main.

Mercredi 17 novembre, un petit peloton d'une dizaine de cyclistes est fauché par un véhicule à Méautis. On est en plein après-midi, il fait beau et la visibilité est bonne dans la commune voisine de Carentan. Quatre hommes âgés de 23, 58, 60 et 70 ans se retrouvent au sol. Blessés, ils sont pris en charge par les pompiers avant d'être transporté au centre hospitalier de Saint-Lô. Les cinq autres cyclistes du groupe sont indemnes. 

Les routes sont de plus en plus dangereuses pour les usagers du vélo. 60 000 cyclistes ont été pris en charge aux urgences en 2020, 174 sont décédés des suites d'un accident. Parmi ces décès, 60% de collisions avec des véhicules. La pratique du vélo est en plein essor depuis le premier confinement, boostée par les aides gouvernementales pour l'acquisition ou la réparation de bicyclettes. Davantage de deux roues sur les routes impliquent davantage d'accidents, parfois mortels. 

Cyclistes : des décès accidentels en Normandie en 2021

Dans la région, depuis le début de l'année, plusieurs cyclistes ont trouvé la mort, percutés par des voitures. Le 9 mars, un homme de 60 ans, à La Cambe (14), le 13 juin, un homme de 29 ans à Saint-Désir (14), le 14 juillet, un homme de 73 ans à Fromentel (61). Chacun de ces décès s'est produit sur une route départementale, là où, en principe, vélo et voitures ont la place pour cohabiter et se doubler en toute sécurité. 

Cyclistes, automobilistes : sur la route, à chacun ses obligations vis-à-vis des autres 

Pour rappel, un espacement d'1,50 m doit être respecté par un(e) automobiliste lors d'un dépassement en dehors d'une agglomération. Il est réduit à 1 mètres en ville où les rues sont généralement plus étroites, et surtout plus fréquentées. C'est d'ailleurs là où les collisions sont les plus fréquentes. 8 accidents impliquant un cycliste sur 10 se produisent en agglomération. Cela doit aller sans dire, mais tout dépassement insinue évidemment l'utilisation du clignotant, qui avertit ainsi les véhicules situés derrière, souvent privés de visibilité. Il faut également savoir qu'un franchissement de ligne blanche continue est autorisé pour doubler un cycliste

Sur la route, tout usager est tenu de savoir maîtriser son véhicule, qu'il s'agisse d'un conducteur d'engin motorisé, ou d'un adepte de la pédale. Or, dans les faits, beaucoup transgressent régulièrement les règles de bonne conduite, indépendamment de leur moyen de transport. Depuis le premier confinement, les déplacements à vélo ont augmenté de 30%, notamment dans les grandes villes, note la FUB  (Fédération française des usagers de la bicyclette qui rassemble 450 associations en France). Dans le même temps, de nombreuses municipalités ont effectué des aménagements pour sécuriser les trajets des cyclistes. 

La réglementation pour les cyclistes souvent méconnue des pratiquants

Tout un peloton de néo-cyclistes se retrouve donc à circuler en ville, et tous ses membres ne sont pas forcément au fait de la réglementation les concernant. Car se déplacer à vélo implique des règles et un équipement bien précis. Il faut pouvoir se signaler aux autres, aussi bien visuellement qu'au niveau sonore. Des feux, blanc à l'avant et rouge à l'arrière, sont primordiaux. Ils doivent être accompagnés de réflecteurs oranges sur les roues et les pédales, une obligation bien souvent méconnue et loin d'être respectée.

Le gilet réfléchissant et le casque ne sont pas obligatoires mais recommandés. Le code de la route précise en outre que le vélo doit être en bon état. L'attention est notamment portée sur la bon fonctionnement des frein et le bon état des pneus. C'est rare mais les forces de l'ordre peuvent effectuer un contrôle, et éventuellement dresser des contraventions

Reste aussi le bon sens dont chaque citoyen doit faire preuve sur la route, au volant ou au guidon. Ne pas encombrer la route lorsqu'on circule en peloton pour les cyclistes, bien indiquer les changements de direction avec ses bras. Côté voiture, ça ne coûte rien de ralentir lorsqu'on double un vélo, ou d'utiliser son klaxon pour se signaler à un groupe de cyclistes sur une route de campagne. Comme le disait un slogan de la Sécurité routière au début des années 2000 : si chacun fait un peu, c'est la vie qui gagne. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo transports sécurité routière société sécurité