Le vote Mélenchon: ça monte en ville

Salle comble pour Jean-Luc Mélenchon au Havre le mercredi 29 mars 2017 / © France 3 Le Havre-Baie de Seine
Salle comble pour Jean-Luc Mélenchon au Havre le mercredi 29 mars 2017 / © France 3 Le Havre-Baie de Seine

La France insoumise ! termine 4 eme de l'élection présidentielle. Dans quasiment toutes les grandes villes de Normandie, Jean-Luc Mélenchon arrive en deuxième position. Dans le même temps, les campagnes ont d'avantage fait le choix du vote extrême-droite. 

Par Stéphanie Potay

La Normandie des champs et la Normandie des villes. Rien de nouveau ...  Comme ailleurs en France, ces deux réalités sociales, sociétales, politiques s'affirment d'avantage encore lors de cette élection présidentielle. Si les villes votent moins FN que les campagnes, elles ont aussi voté d'avantage pour le candidat Jean-Luc Mélenchon et sa France insoumise.  Ainsi, alors qu'il termine 4 e ( à 114 776 voix) derrière le candidat de la droite François Fillon, Jean-Luc Mélenchon candidat autoproclamé hors système emporte la deuxième place dans de nombreuse grandes villes normandes. Comme dans de nombreuses agglomérations de l'Hexagone. 

Le Poulidor des villes avec le Havre et Dieppe comme trophées


23,13 % à Cherbourg-en-Cotentin, 23,11 % à Caen, 25, 92 % à Rouen, 23,40 %, 23, 40  à Evreux ...Jean-Luc Mélenchon joue les Polidors dans de nombreuses grandes villes normandes derrière un Macron en tête à la façon d'un Anquetil tranquille, même pas en danseuse. 

En revanche, Mélenchon le décroche  au Havre avec 29,81 ( Macron 21,42 %).  A Dieppe,  la lutte avec la grimpeuse Marine Le Pen a été âpre à 26,75 % , le FN: 24,46 %. Mais à Grand-Quevilly, elle le cloue avec 26, 50 % contre 24,59 %. Soit plus de 50 %  pour les deux candidats estampillés hors système. 

A Alençon, JLM est sur la troisième place du podium, derrière Macron et Fillon. 

Ouvriers et bobos, même combat? 


Peux-t-on décemment émettre une seule hypothèse d'analyse sur le vote Mélenchon dans les grandes agglomérations? " On ne peut pas comparer Cherbourg, le Havre et Caen par exemple. Cherbourg et le Havre sont des villes de traditions ouvrières, militantes, viscéralement ancrées à gauche. Ce qui se passe à Caen, c'est une autre sociologie qui s'exprime, d'avantage bobo" explique Christophe Boutin, politologue.

" Il faut aussi comprendre que le vote Mélenchon s'articule par endroits avec le  vote FN." Les deux pendants d'une même colère populaire? Ceux qui avaient quitté précédemment la gauche pour le FN seraient-ils revenus à leurs premières amours? Il sera intéressant ainsi à ce titre de comprendre le scrutin de Le Grand Quevilly  avec  Marine Le Pen 26,50 % et Jean-Luc Mélenchon à 24,59 ... ou à plus petite échelle démographique, celui de Dives-sur-Mer (14), où Jean-Luc Mélenchon est à 30,39 % devant Marine Le Pen à 24,61 %

La France Insoumise ...jusqu'au second tour? 

A Champ-Haut (61), JL Mélenchon ne remporte qu'une voix sur les 49 inscrits à égalité avec Jean Lassale et Philippe Poutou ...L'absence de consigne de vote ( JL Melenchon a indiqué à ces électeurs de voter en leur âme et conscience) ne devrait pas influer sur le second tour dans cette petite commune. Mais à Caen, Rouen ou Cherbourg...que feront les électeurs de Jean-Luc Mélenchon?  Les résultats des décisions des 450 000 contributeurs sur la plate-forme  du mouvement La France Insoumise seront rendus publics. L'électorat de Jean-Luc Mélenchon aspirait à un changement de société, pas sûr qu'il se déplace pour voter pour Macron, " le candidat du système" comme il l'appelle. 

Mélenchon a doublé la mise depuis 2012

A Caen, JL Mélenchon double quasiment la mise avec 23, 11 % contre 12, 39 % en 2012, idem à Evreux avec 23, 40 % contre 12,35 % et à Rouen, il passe de 13,98 % à 25, 92 % Au Havre, il passe de 16,54  à 29,81 %. Une progression conséquente. A rapprocher du score historiquement bas du PS pour cette présidentielle. 


Le résultat du premier tour à Rouen :

 

Sur le même sujet

Les + Lus