Voyage au cœur d’une Normandie solidaire à "la Basilique en plein champs" dans le Perche

Notre-Dame de Montligeon est un sanctuaire, c’est-à-dire un lieu de pèlerinage. Créé à la fin du XIXe siècle à l’initiative d’un curé de campagne, l’abbé Paul-Joseph Buguet, il accueille toute l’année de nombreux pèlerins. Surnommée « la Basilique en plein champs ».

Vachement Normandie! à la Basilique de Montligeon
Vachement Normandie! à la Basilique de Montligeon © MediaTV

Notre-Dame de Montligeon est un havre de paix qui met à l’honneur humanisme et travail. Une richesse qui a donné naissance aux ateliers Buguet, résultats de la transformation de l’ancienne imprimerie du sanctuaire, en un village d’artisans. Aujourd’hui, c’est à un voyage au cœur d’une Normandie solidaire que nous vous convions, sous la houlette de Vincent Chatelain.

Sous la houlette de Vincent Chatelain !
Sous la houlette de Vincent Chatelain ! © MediaTV

La basilique Notre-Dame de Montligeon, consacrée à "Notre-Dame Libératrice des âmes du Purgatoire", est une église de pèlerinage, centre d'un sanctuaire dédié à la prière pour les défunts.
L'histoire de la est intimement liée à la personnalité et à la détermination infatigable de l’abbé Paul Buguet, curé de La Chapelle-Montligeon de 1878 à son décès en 1918. Préoccupé par la nécessité de prier pour les âmes des défunts ainsi que par celle de revitaliser l'économie de son village, il fonda en 1884 "l’Œuvre expiatoire pour la délivrance des âmes du purgatoire" et fut encouragé dans son action par le pape Léon XIII.

La basilique de Montligeon est un édifice néo-gothique en forme de croix latine de 74 mètres de long et de 32 de large, c’est le plus grand monument de la région du Perche. Elle se caractérise par ses deux flèches de 60 mètres qui encadrent la façade ainsi que son vaste ensemble de vitraux destinés à l'instruction des pèlerins, dans la tradition des imagiers du Moyen Âge qui présentent un panorama complet de l'art du vitrail au XXe siècle. À l’intérieur se trouve la statue de Notre-Dame libératrice, surplombant le maître-autel, commandée par l'abbé Buguet elle fut installée en 1919, elle mesure 3,7 mètres et pèse 13 tonnes.

C’est aux côtés du recteur de la Basilique de Montligeon, Don Paul, que Vincent nous fait découvrir l’histoire de cet édifice et sa mission humaniste.
Après nous avoir offert une vue à couper le souffle depuis le sommet de la Basilique, Vincent nous fait découvrir les Ateliers Buguet, un village d’artisans, où nous rencontrerons Magali, tapissière en siège ainsi que Jade, qui réalise des conserves artisanales.

Il nous présentera ensuite Sœur Catherine, résidente permanente au prieuré de Montligeon, qui partagera son histoire qui l’a conduit à devenir Sœur à 23 ans.

© MediaTV

Originaire de Chine, Sœur Catherine arrive en France à 6 ans, et s’installe à Paris. Issue d’une famille catholique, elle fait sa Confirmation à 17 ans à la Chapelle Montligeon. Même si elle est "interpellée par la luminosité des Soeurs", elle passe son bac puis s’insère dans l’entreprise familiale de BTP. Elle décide à 24 ans de "suivre l’appel" et de devenir la première religieuse de la famille.

La communauté de la Nouvelle Alliance participe à l'animation spirituelle du Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon. C’est une fondation destinée à devenir un institut de vie religieuse apostolique. La communauté s’installe à la Chapelle-Montligeon en 1991. En 2009, les sœurs entreprennent la construction de leur premier Prieuré. Les sœurs habitent toutes ensemble dans un couvent, selon la règle de St Paul de la Croix, et mènent une vie apostolique à la fois contemplative et missionnaire.

La couture, la reliure et la confection de confitures sont autant de petits travaux d’artisanat qui permettent à la communauté de subvenir à ses propres besoins. Aujourd’hui elle se compose de 12 sœurs.

Vincent rencontrera ensuite Jade. Ex-coiffeuse originaire de Marseille, Jade arrive dans le Perche en 2015 avec son mari et s’associe avec un couple d'amis, pour créer une ferme maraîchère : la ferme de TANGA (Technique alternative de nouvelle gestion agricole).

Ils y développent des activités de maraîchage. Mais Jade souhaite aller plus loin dans la transformation alimentaire. Pendant deux ans elle élabore, teste et retravaille ses recettes afin de pouvoir créer en 2018, les Bocks de Tanga, une gamme de conserves principalement élaborées avec les légumes de la ferme mais aussi des produits provenant des maraîchers percherons. Pour réussir cette entreprise, elle installe sa légumerie aux ateliers Buguet, où elle occupe un local de 125 m², capable d’accueillir son laboratoire professionnel équipé d’un autoclave.
Un investissement de 40 000 € lui permet de mettre en pots les saveurs des produits naturels cultivés dans le Perche (tomates, concombres, aubergines, courgettes, betteraves…). Entre pesto, caviars de légumes, plats cuisinés, confiture de légumes, Jade propose une vingtaine de recettes. 

C’est dans la basilique que Vincent clôture l’émission avec le jazzman clarinettiste Christian Champagen, paroissien à la basilique. Un cadre spectaculaire qui offre une dimension nouvelle à sa musique.

Le clarinettiste Christian Champagen
Le clarinettiste Christian Champagen © MediaTV

"Vachement Normand !" à Notre-Dame de Montligeon

Vachement Normand !, un magazine présenté par Vincent Chatelain

Réalisé par Mickael Gosselin

Responsable éditoriale : Dilara Ruedel

Délégué à l'antenne et aux contenus : Bernard Gouley

Coproduit par Media TV / France 3 Normandie

Durée : 26'

A ne pas manquer chaque dimanche à 12h55

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société perche nature parcs et régions naturelles