ZorroMégot, l'association qui nous protège des mégots de cigarettes

© ZorroMegot
© ZorroMegot

Le saviez-vous ? Un mégot de cigarette contient plus de 4000 substances chimiques, dont le mercure, le plomb, le benzopyrène ou encore l'arsenic ... L'association ZorroMégot basée à Colombelles, près de Caen, agit pour collecter et recycler ces mégots, évitant qu'ils ne se retrouvent dans la nature.

Par Laurent Quembre

30 milliards de mégots sont jetés chaque année en France, dont 40% dans la nature. Une catastrophe écologique, car au contact de la pluie, tous ces mégots relâchent les substances toxiques qu'ils contiennent, sans parler du filtre à base de plastique. Ces substances finissent dans les cours d'eau et dans la mer, et contaminent toute la chaîne alimentaire. 

Il faut donc éviter à tout prix que ces mégots ne soient abandonnés par les fumeurs indélicats. C'est là que Zorro intervient. 
 
© ZorroMegot
© ZorroMegot


Des Zorros bénévoles pour ramasser les mégots 

La première des actions de l'association, c'est de ramasser tous ces mégots que les fumeurs ont négligemment abandonnés en ville ou dans la nature. Les bénévoles organisent régulièrement des opérations de ramassage, notamment sur les plages.
Chacun peut y participer. Une paire de gants, des bouteilles en plastique et de la bonne volonté suffisent.
On n'imagine pas la quantité de mégots qu'on peut trouver dans les espaces publics. Des mégots qui seront ensuite traités et recyclés. 
 
ITW de la présidente de ZorroMégot
 

Installer un maximum de collecteurs

L'autre axe de travail de l'association, c'est bien sûr de sensibiliser les fumeurs. Les inciter à ne pas jeter leurs mégots.
Pour cela, l'association distribue des petites boîtes étanches où le fumeur pourra stocker facilement ses mégots. Ensuite, il devra les amener à un collecteur. C'est mieux que de les mettre dans la poubelle.
Certaines municipalités ont installé des collecteurs sur la voie publique. Des entreprises en ont installé dans leurs locaux.
Le travail de l'association consiste à accompagner ces collectivités et ces entreprises pour mettre en place le dispositif de collecte le plus adapté.
 
© ZorroMégot
© ZorroMégot

S'il n'y a pas de collecteur près de chez vous, rien ne vous empêche d'aller voir le maire pour demander d'équiper votre commune. 
Le 1er janvier 2021, une "filière à responsabilité élargie des producteurs" (REP) sera mise en place pour les produits issus du tabac. Ce qui aura pour effet de mettre à contribution les fabricants de cigarette dans le processus de collecte, de traitement et de recyclage des mégots, selon le principe du pollueur-payeur. 
Car le coût pour la société de tous ces mégots jetés est estimé à 6 millions d'euros par an. 
 
© MéGo
© MéGo
 

Tranformer les mégots pour en faire du plastique

Les usines de recyclage de mégots ne sont pas très nombreuses, car ce produit est difficilement recyclage. L'association ZorroMegot travaille avec l'entreprise MéGo dont le siège social est en Bretagne. 
Dans son unité de traitement, MéGo procède au lavage des mégots (quatre fois avec de l'eau et un tout petit peu de Javel), sépare et trie les flux issus du lavage. 
Les substances polluées sont envoyés à des entreprises spécialisées dans le traitement des déchets dangereux.
 
Cliquez sur le lien pour une visite virtuelle de l'usine MéGo. 
Ce qui reste à la fin des opération se présente sous forme de fibres qui ressemblent à de la laine de bois. Ces fibres sont chauffées et compressées pour devenir des plaques d'un matériau semblable à du plastique dur, et qui est extrèmement résistant. Avec ce matériau, on peut, par exemple, fabriquer du mobilier urbain.
 
© MéGo
© MéGo


On peut aussi arrêter de fumer... 

C'est aussi la meilleure façon de ne pas avoir à gérer les déchets toxiques que sont les mégots : ne pas fumer. 
En France, depuis 2016, 1 millions 600 000 personnes ont arrêté le tabac. Alors pourquoi pas vous ? 

Toute l'actualité et les replays de l'émission Ensemble c'est Mieux Normandie




 
 

Sur le même sujet

Plan de sortie Glyphosate

Les + Lus