La résurrection de “Damien”

Gérard Janichon et Antoine devant Damien au Grand Pavois de La Rochelle 2012 / © Alain Barrès
Gérard Janichon et Antoine devant Damien au Grand Pavois de La Rochelle 2012 / © Alain Barrès

"Damien", un bateau de légende. Un petit voilier de 10 m sur lequel trois étudiants décident de réaliser un tour du monde il y a presque 40 ans. Abandonné dans un coin du port de La Rochelle, "Damien" va être restauré grâce à l'énergie des Amis du Musée maritime.

Par Bernard Dussol

C'est un bateau de légende, sur lequel trois étudiants prennent le large au départ de La Rochelle le 25 mai 1969. Damien, voilier de 10.10 mètres en acajou a été construit par un architecte naval britannique. Les trois amis mettent le cap sur les glaces du Spitzberg puis du Groënland. Ils redescendent la côte américaine jusqu'aux Antilles où l'un des trois navigateurs débarque. Ne restent à bord que Gérard Janichon et Jérôme Poncet qui achèveront ensemble cette aventure unique. Ils remontent ensuite l’Amazone sur 2000 km et passent le Cap Horn, rejoignent la Tasmanie, l'Australie, la Nouvelle-Calédonie. Quelques 55 000 milles plus tard, le 22 septembre 1973, Damien se glisse de nouveau entre les deux tours du Vieux Port. Ses équipiers sont fêtés en héros; la presse les happe et veut tout connaître de leur extraordinaire périple. Des films, des livres, d'autres modèles de "Damien" suivront.

Abandonné au fond d'un port

Ensuite, c'est l'abandon, le vieillissement, la rouille qui ronge le bateau mythique.Son dernier propriétaire, Hubert de Chauvigny, délaisse son bateau dans un coin du chantier nautique du Vieux Port de La Rochelle. Jérôme Poncet repart aux Iles Falkland, s'installe en famille pour continuer à vivre son rêve. Gérard Janichon écrit dans les revues nautiques, s'installe sur l'Ile de Ré, s'intéresse à l'aéronautique, toujours touche à tout, toujours passionné. Avec en permanence une petite question qui le réveille parfois : pourrait-on un jour restaurer Damien, qui n'est pas qu'un bateau mais surtout un objet de rêve et de fascination ?

Un réseau d'amateurs de voile se mobilise 

A l’heure actuelle le voilier est souffrant, et c’est dans cet état qu’il sera présenté au Grand Pavois 2012. L'association des amis du musée maritime de La Rochelle est forte d'environ 700 membres et elle va se lancer dans l'aventure de la restauration de Damien. C'est Alain Barrès qui s'occupe du dossier. Il dispose d'arguments forts pour convaincre les bailleurs de fonds. Damien est classé monument historique depuis 2002 et à ce titre, il a droit aux aides de l'Etat, du département, de la Région et de la Ville de La Rochelle. Des mécènes privés sont aussi recherchés pour boucler un budget de restauration estimé à 250 000 euros.
L'expertise du bateau est achevée et l'association "Sauvons Damien !" n'attend plus que le feu vert de la préfecture de Charente Maritime pour démarrer les travaux qui seront réalisés par le Chantier nautique de La Rochelle et Techni Yacht Pinta.

Et quand Damien aura retrouvé toutes ses couleurs, il s'en ira rejoindre un autre bateau dans le bassin à flot du Musée maritime de La Rochelle : "Joshua", le légendaire voilier d'un certain... Bernard Moitessier.




Damien en chiffres :
• Plan : Robert Tucker (GB)
• Construction : chantier Nautic Saintonge (Mr. Yves Desbordes) à Saujon (17)  en 1967 – 1968
• Longueur : 10,10 m
• Largeur : 3,08 m
• Déplacement : 5 tonnes environ
• Coque : bois moulé, acajou 4 plis de 5 mm.
• Etrave, quille, étambot, allonge de voûte : acajou lamellé collé
• Varangues : acajou massif et lamellé
• Lisses et serres : sapin du Nord
• Rouf : acajou et CP marine 27 mm
• Equipements : mât Nirvana de 10,40 mètres sur le pont, gréements Sarma, voiles Hervé, accastillage Goiot, moteur Couach BD2 15ch essence, réservoir 10 litres

Sur le même sujet

Haute-Vienne : les arboriculteurs cherchent des saisonniers pour la récolte des pommes

Les + Lus