• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Escroquerie à la Banque postale: quatre personnes mises en examen

© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Quatre personnes soupçonnées de détournements au préjudice de comptes de la Banque postale, pour au moins 150.000 euros, ont été déférées vendredi devant un juge de Bordeaux en vue de leur mise en examen pour "escroquerie en bande organisée".

Par KJ avec AFP

Jeudi, six hommes et deux femmes, soupçonnés de détournements au préjudice de plusieurs comptes de la Banque postale, avaient été placés en garde à vue à Toulouse et Angers dans le cadre d'une enquête menée depuis plusieurs mois par la division financière du service régional de police judiciaire (SRPJ) de Midi-Pyrénées.

Outre le chef d'escroquerie en bande organisée, les quatre suspects déférés à Bordeaux à l'issue de leur garde à vue devaient être mis en examen pour "association de malfaiteurs en vue de commettre des délits punis de 10 ans de prison" et "blanchiment en bande organisée".

Le préjudice est pour l'heure évalué à 150.000 euros. "C'est un montant provisoire qui devra être affiné lors d'investigations supplémentaires", a précisé le parquet.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le mode opératoire consistait à récupérer des coordonnées bancaires et téléphoniques par +phishing+, puis à bloquer la carte SIM de la victime afin d'en récupérer un duplicata auprès de l'opérateur. Il ne restait alors plus aux escrocs qu'à obtenir par le biais de cette carte SIM des codes temporaires permettant la réalisation d'opérations de virements bancaires au profit de complices.

Sur le même sujet

Agathe, 29 ans, prépare le marathon de la grande muraille de Chine

Les + Lus