Affaire du sapin de noël à Bordeaux : "Puisque Bordeaux refuse son sapin, il restera en Corrèze !"

Le maire de Malemort en Corrèze a décidé d'acheter l'arbre destiné à la place Pey-Berland à Bordeaux pour le noël de ses administrés et soutenir la filière bois. De quoi relancer la polémique à Bordeaux...

Le grand sapin de 19 mètres qui était destiné à décorer la place Pey-Berland de Bordeaux pour ce Noël, sera finalement installé au coeur de la commune de Malemort en Corrèze. 

Acheter le sapin, "un acte engagé"

L’affaire a fait rage sur les réseaux sociaux et agîté l'opposition. Lors de sa conférence de rentrée, le 10 septembre, le nouveau maire écologiste de Bordeaux, Pierre Hurmic, avait annoncé, renoncer au traditionnel sapin sur la place Pey-Berland au centre de la cité girondine. Pierre Hurmic ne voulait plus "de l’arbre mort de Noël", proposant des spectacles vivants à la place.
 
Au final, c'est la commune de Malemort qui a fait le choix d'acquérir le sapin pour 6000 euros. Une décision annoncée sur les réseaux sociaux par le maire de Malemort, Laurent Darthou : "Puisque Bordeaux refuse son sapin alors il restera en Corrèze, à Malemort ! Oui, j'ai décidé d'acquérir le sapin de Noël refusé par Bordeaux, pour le dresser au coeur de Malemort. C'est un acte engagé que j'assume pleinement. La fierté de nos traditions !".
   
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité