Affaire du trafic de voitures : le boxeur limougeaud Cyril Léonet placé en détention provisoire

Sur les huit personnes passées devant le juge d'instruction, six ont été placées en détention provisoire et deux sont sous contrôle judiciaire. Le boxeur limougeaud Cyril Léonet a été incarcéré, ce vendredi 1er février, à la maison d'arrêt de Poitiers.

Le juge des libertés et de la détention a donc suivi les réquisitions du Parquet ce vendredi 1er février.
La décision est tombée tard dans la soirée, après l'audition de cinq des huit personnes poursuivies dans cette affaire de trafic de voitures démantelé.
Toutes ont été placées en détention provisoire.

La veille, jeudi 31 janvier, trois autres personnes avaient été auditionnées, une placée en détention provisoire et deux sous contrôle judiciaire.

Le boxeur limougeaud Cyril Léonet a été incarcéré dans la nuit à la maison d'arrêt de Poitiers. Son avocat, Me Jean-Christophe Romand, s'apprête à déposer deux recours : un appel de la décision du juge des libertés et de la détention, et un référé liberté devant le président de la Chambre de l'instruction.. 

"Est-ce qu'on peut prendre le risque de ruiner la carrière d'un boxeur ?"


Selon l'avocat, la détention provisoire n'est pas justifiée et pourrait compromettre totalement la carrière du boxeur.
A 35 ans, Cyril Léonet, champion de France des poids lourds, est le challenger officiel du champion d'Europe, et il s'apprête à disputer dans les mois qui viennent ce qui serait "le combat de sa vie".

En pleine préparation sportive, il ne pourrait donc pas se permettre de se dérober à la Justice. 
Selon son avocat, les garanties de représentation à la Justice sont suffisantes et les risque de collusion entre les témoins est minime.