Alain Rousset : bilan de 3 trois jours en Limousin

© France 3 Limousin
© France 3 Limousin

Alain Rousset  a passé 3 jours en Limousin entre le 3 et le 5 septembre 2018. Le président PS de la Nouvelle-Aquitaine a voulu montrer qu'il voulait soigner ce territoire rétif, ici et là, à la nouvelle région.

Par Philippe Mallet et Hélène Abalo

Un Limousin, terre de résistance, peut avoir parfois ce sentiment, justifié ou non, que Bordeaux est en passe de vider ce territoire de sa matière grise. Pour contrer ce sentiment, le Président de la Nouvelle Aquitaine a pris son temps en se rendant aussi bien dans la Haute-Vienne que dans la Creuse ou la Corrèze entre le 3 et le 5 septembre 2018.

Aucun département n'a été laissé de côté.


La Creuse particulièrement choyée

D’abord avec une visite chez ex GM&S à La Souterraine. En rappelant  son attachement à ce site, Alain Rousset donne l’image d’un homme politique loyal dans ses rapports avec les métallos de La Souterraine.
Ensuite, mercredi soir à Aubusson, le Girondin a grillé la politesse à Paris. L’Etat s’apprête à livrer ses conclusions pour redynamiser la Creuse. Mais lui est déjà dans le concret. Avec trois projets phares :
  • une université de l’intelligence territoriale
  • un pôle design domotique bâtiment
  • une filière laine tapisserie.
 

Message à Paris

"En Nouvelle Aquitaine, je suis le patron !", c'est en substance le message qu'Alain Rousset a voulu adresser au gouvernement. L’innovation relève des compétences de la région. Et la région a ce savoir-faire et sait le faire savoir. Deuxième message  adressé aux élus du Limousin : "Vos territoires ne sont pas oubliés. Vos projets seront soutenus" via notamment les contrats de territoire dont un a été signé mardi à Guéret.

Impulsion pour le monde rural

A la fin de l’année, la Région doit lancer un " cluster ruralité " , c'est-à-dire un centre de recherche développement destiné aux communes de moins de 2000 habitants. Un appel à des projets ruraux innovants, qu'ils soient agricoles, économiques ou tournés vers les services à la population. Les dossiers devront être envoyés au Conseil régional avant le 23 septembre. 





 

Sur le même sujet

Enedis oblige chaque bayonnais à s'équiper du compteur Linky malgré l'accord conclu en mai dernier

Les + Lus