Des salariés grévistes de la maison de retraite des Carmes dénoncent leurs conditions de travail

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Les salariés de la maison de retraite des Carmes à Bordeaux sont en grève depuis depuis 5 jours. Ils protestent contre leurs conditions de travail qui nuisent selon eux à l'accueil et aux soins prodigués aux résidents. La direction de l'établissement réfute ces accusations. 

Par Simon Challemet et LP

Des conditions d’accueil « déplorables » selon les grévistes

7 personnels sur 46 sont actuellement en grève.
Ils revendiquent notamment sur le droit des personnes âgées à bénéficier de conditions de soin optimales. Ils pointent le manque de personnel dans l’équipe soignante qui ne peut, selon eux, assurer des conditions d’accueil convenables pour les résidents.

Les grévistes mettent également en cause des conditions de travail précaires. Une partie des employés enchaînerait les CDD d’un mois depuis plus d’une année.
Interview de Manon Tomyslak
Manon Tomyslak est aide soignante, salariée gréviste de la résidence des Carmes à Bordeaux

Un mouvement minoritaire selon la direction

Pour Nathalie Garnier, la directrice de l’établissement, les revendications des grévistes ne reflètent pas l’état d’esprit de ses 39 autres salariés.
Elle rappelle que les grévistes ont été reçus par cette dernière vendredi 15 avril, le lendemain du début de leur grève.
La direction refuse de donner des détails sur cette entrevue. Les grévistes affirment cependant que leur revendication portant sur l' augmentation de personnel a été rejetée. 
Interview de Gilbert Hanna
Gilbert Hanna est membre de l'Union Syndicale Solidaires 33

Une réunion entre direction et grévistes est prévue mercredi matin. 

Sur le même sujet

Les + Lus