Bornes électriques : les Limousins oubliés par le plan Djebbari ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par CG/FP
© Mathieu Dégremont - France Télévision

La carte des bornes électriques de recharge rapide qui équiperont le réseau routier français publiée par le ministre Jean-Baptiste Djebbari, le 14 février 202, continue de faire polémique. On ne trouverait selon cette carte aucune borne de recharge rapide en Limousin. 

Régulièrement, Gaëtan Fercocq, vendeur de voitures électriques à Limoges, emmène ses clients essayer les nouveaux modèles. Il répond à leurs questions, mais celles qui concernent les bornes de recharge en Limousin sont parfois un peu délicates. "Oui on manque de bornes aujourd’hui en Limousin. Il va nous en falloir beaucoup plus pour suivre le marché français qui est exponentiel pour les véhicules électriques."

Le 14 février 2021, le ministre des transports Jean-Baptiste Djebbari a publié la carte des bornes de recharge rapide qui équiperont le réseau routier français dans 2 ans. Aucune ne semble prévue en Limousin, ce qui a déclenché la colère de certains élus locaux. C'est le cas de Christian Dumond le maire des Angles-sur-Corrèze (19) : "Que l’Etat investisse sur des domaines concédés alors que c’est du privé ça me gêne un peu, et qu’il ne vienne pas nous aider pour poser des bornes sur nos territoires un peu isolés aussi."

Bornes électriques : le Limousin grand oublié ?

En Corrèze, la fédération d'électrification et d'énergie a d'ores et déjà installé une quinzaine de bornes, elles sont beaucoup moins puissantes que celles proposées par le ministre sur les autoroutes privées.


Une borne de recharge rapide coûte plusieurs milliers d'euros et n'est pas rentable là où le trafic routier est peu important. "On voit l’exemple de Total qui va mettre une borne sur l’aire de Masseret sur l’A20, qui est non concédée, parce qu’il y a beaucoup de passage. Dans une station Total qui sera dans une commune comme Tulle ou autre, ils ne vont pas mettre de borne de recharge parce qu’il y aura moins de personnes qui vont se charger là", explique Laurent Barthuel, le directeur de la fédération d'électrification et d'énergie de la Corrèze.

A t-on réellement besoin de bornes de recharge rapide en Limousin ? Nicolas Mazières, membre fondateur de la fédération des utilisateurs de voitures électriques relativise : "Un véhicule électrique n’est pas conçu de la même manière qu’un véhicule thermique, nous on recharge à 95% de notre temps à la maison. Donc le reste du temps on en n’a pas vraiment besoin."

Le ministre des transports Jean-Baptiste Djebbari (ex député de Haute-Vienne) assure néamoins que l'Etat investira 100 millions d'euros dans les bornes de recharge rapide, et qu'elles n'équiperont pas que les autoroutes concédées, il y en aurait aussi sur les nationales...


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.