Changement de visage pour le Lac de Vassivière

Dans cette période de grande sécheresse, le lac situé au cœur de Limousin se vide peu à peu depuis la mi-août pour permettre d'alimenter la Vienne et de refroidir en aval la centrale nucléaire de Civaux.
 

Si la sécheresse ne saute pas aux yeux des limougeauds, avec une Vienne toujours remplie, c’est en fait une impression très artificielle : en amont, le décor est tout autre.

Les images du Lac de Vassivière qui se vide sont déjà impressionnantes, et certains rochers d’habitude bien immergés se sont clairement mis au sec à la surface. Malgré ses 106 millions de m3, le niveau du lac baisse à vue d'œil, 10 cm par jour.

La raison est simple : les 15 retenues d’eau sur la Maulde et le Taurion, au plus haut niveau avant l’été, sont maintenant vides. Alors on puise dans le lac de Vassivière de quoi maintenir une quantité d'eau suffisante dans la Vienne ; c'est que l'on appelle le soutien d'étiage.

L’enjeu est important pour le monde agricole l’industrie, et surtout la centrale nucléaire de Civaux qu’il faut refroidir.
 

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité