50 migrants attendus dans la commune des Mathes (17)

Charente-Maritime : 50 migrants aux Mathes
Reportage d'Olivier Riou, Patrick Mesner et Marion Reiler

Philippe Gadreau, le maire des Mathes, a été alerté par la préfecture de la Charente-Maritime en fin de semaine dernière. 50 migrants en provenance de la jungle de Calais doivent être logés dans un centre de vacances d'EDF situé sur sa commune.

Par Bernard Dussol

Le préfet de Charente-Maritime, Eric Jalon, a prévenu le maire des Mathes, Philippe Gadreau (divers droite), qu'une cinquantaine de migrants en provenance de la "jungle" de Calais devaient être prochainement accueillis dans un centre de vacances d'EDF. Ce centre est équipé de gîtes pouvant accueillir 4 personnes et de bungalows en toile.

Pressentant des réactions négatives de sa population, forte de 1800 habitants et composée de très nombreux retraités, Philippe Gadreau a donc demandé au préfet d'organiser une réunion publique dans sa commune. Il y invitera ses administrés à poser leurs questions au représentant de l'Etat qui n'a pas encore répondu à cette demande.

Philippe Gadreau reste sur une position plutôt bienveillante, expliquant qu'"on ne peut pas compatir aux difficultés de la maire de Calais, Natacha Bouchart, et ne pas prendre nos responsabilités."

Les pouvoirs publics lui ont assuré que le centre de vacances serait libéré de ses occupants avant la période des vacances d'été 2017.

Pour le département de la Charente, 85 migrants devraient être accueillis avant le 15 octobre 2016. 

La préfecture indique que cinquante d'entre eux seront hébergées à Ruffec et 10 autres à Mornac. Vingt-cinq places sont réservées à Angoulême dans plusieurs appartements. Les communes de Fleurac et de Cognac pourraient être également sollicitées en cas de besoin et leurs capacités d'accueil concernent une cinquantaine de migrants.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus